Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Actu #10 :
Novembre/décembre 2018

Actu #10 : Novembre/décembre 2018 sur Quatre Sans Quatre

Actus d'automne sans langueur monotone...

Des centaines et des centaines de polars, thrillers, romans noirs paraissent chaque année et il nous est bien entendu impossible de tous les lire attentivement et d'écrire un article sur tout ce que nous recevons.

Deux yeux ne fonctionnant, hélas, que simultanément, et les malheureuses vingt-quatre heures de chaque journée ne suffisant plus à éviter l'effondrement de piles à lire himalayennes à l'architecture pisane, le sacro-saint principe de précaution nous commande de prendre des mesures !

D'où l'idée de cette nouvelle rubrique, Quatre Sans Quatre - Actu dans laquelle nous vous ferons un petit topo des nouveautés du (ou des) mois précédent(s).

En espérant que vous y piochiez d'excellentes idées et que vous passiez en leur compagnie de trépidants moments de lecture !

La rédaction


Les livres

RENDEZ-VOUS AVEC LE MYSTÈRE - tome 3 - Les détectives du Yorkshire - Julia Chapman - Éditions Robert Laffont – collection La Bête Noire - 468 p. novembre 2018
Traduit par Dominique Haas et Viviane Mikhalkov : La fine équipe enquête pour la troisième fois à Bruncliffe, ce village un peu désuet où tout le monde se connaît. Samson et Delilah vont aider le notaire Matty Thistlethwaite à retrouver un certificat de décès vieux de vingt ans afin de mettre un terme à sa succession.
Pas de quoi se faire des cheveux, a priori. Bien entendu, rien ne sera si simple d’autant plus que Delilah se bat pour obtenir la garde de son chien et doit lutter contre la faillite annoncée de son agence de rencontre car l’enquête révèle un passé dont beaucoup, à Bruncliffe, auraient préféré ne plus jamais entendre parler.
Encore un mystère trépidant pour le couple plein d’énergie et d’humour.

ALLEZ TOUS VOUS FAIRE FOUTRE – Aiden Truhen – Sonatine Éditions – 277 p. novembre 2018
Traduit de l'anglais par Fabrice Pointeau : Jack Price est à la cocaïne ce qu’Über est au transport. C’est un criminel en col blanc, parfaitement organisé, avec une force de vente décentralisée et un produit de marque. Quand sa voisine du dessous se fait tuer, façon exécution, Jack doit savoir pourquoi. C’est une simple question de business et de sécurité personnelle, mais quelqu’un n’aime pas qu’il la pose. La preuve : les Sept Démons, probablement les sept personnes les pires de la terre, ont été engagées pour le liquider. Grosse erreur.Énorme erreur. Parce que maintenant Jack n’est plus obligé de se contenir. Il n’a plus aucune raison de faire profil bas, aucune raison d’obéir aux règles.
Cette histoire raconte donc ce qui se passe quand un groupe de mercenaires internationaux s’en prend à un type relax et du genre bavard qui est en fait complètement barje.

L'ÎLE AU CIEL NOIR - Lara Dearman - Éditions Robert Laffont – collection La Bête Noire - 400 p. novembre 2018
Traduit par Dominique Haas et Stéphanie Leigniel : Une enquête menée par le commissaire Gilbert et la journaliste Dorey sur l’île de Sercq, l’île de ciel noir, ainsi appelée parce que la lumière n’y est pas autorisée la nuit. Cette île anglo-normande est méconnue, minuscule et isolée, et les lois qui y ont cours sont parfois étranges, tout comme les légendes, les superstitions et les secrets qu’elle abrite. Un vieil homme est assassiné, des ossements sont découverts et voilà le commissaire Guilbert qui débarque. Jennifer Dorey, de son côté, vient à Sercq pour essayer de comprendre ce qui est arrivé à son père, mort noyé au large.
Après La griffe du Diable, une autre enquête qui réveille les monstres endormis du passé.

LITTLE HEAVEN - Nick Cutter - Éditions Denoël – collections Sueurs Froides - 576 p. novembre 2018.
Traduit de l’anglais par Eric Fontaine : On avait déjà parlé ici même de Troupe 52, délicieusement horrible, jubilatoirement atroce. Encore une fois, Nick Cutter nous régale d’un livre qui tient du conte noir et du western, mâtiné d’horreur fantastique.
Trois anciens chasseurs de prime tous plus étranges et funestes les uns que les autres s’associent pour retrouver la fille de l’un d’eux, enlevée par une secte dont le prêcheur complètement dingo et ultra violent est entouré d’une faune assez inquiétante, quelque chose de peu ragoûtant : les âmes sensibles, vous êtes prévenues !

LA FILLE MUETTE – Horth et Rosenfled – Éditions Actes Sud – collection Actes Noirs – 480 p. octobre 2018.
Traduit du suédois par Rémi Cassaigne : Dans le Värmland, au milieu des forêts, une famille est assassinée chez elle. Bien vite, les soupçons se portent sur un homme qu’on retrouve pourtant abattu avec le fusil de chasse qui a servi à tuer la famille. La police n’y comprend goutte quand il s’avère qu’il existe un témoin des crimes : une petite Nicole, dix ans, bien vivante certes, mais totalement muette… Elle ne peut s’exprimer que par des dessins. Il faut la protéger à tout prix et trouver la vérité au plus vite.

T COMME TOMBEAU – Preston & Child – Éditions de L'Archipel – 316 p. novembre 2018
Traduit de l'anglais par Sebastian Danchin : L’intrépide Gideon Crew est sous le choc. Du jour au lendemain, son boss, Eli Glinn, ferme l’EEC, cette officine qui l’employait et agissait en sous-main pour le gouvernement américain. On lui donne une heure pour débarrasser les lieux !
Quand Gideon croise l’ex-bras droit de Glinn, ce dernier lui révèle avoir mis la main sur un disque dur permettant de déchiffrer le code de Phaistos, une tablette datant de plusieurs milliers d’années.
Bientôt, ils réalisent que la tablette ne livre pas un message, mais indique un lieu : le désert d’Hala’ib, à la limite de l’Égypte et du Soudan.
Sur place, épaulés par une égyptologue, ils découvrent un tombeau, qui pourrait bien être celui d’Akhenaton. Et si ce pharaon était le véritable auteur des dix commandements ? Et s’il en existait un onzième ?
Ce qui attend Gideon peut le sauver ou, au contraire, l’entraîner vers une fin horrible. Mais, quand il ne vous reste que quelques semaines à vivre, qu’avez-vous à perdre ?

LE MINISTÈRE DES SENTIMENTS BLESSÉS - Altaf Tyrewala - Éditions Actes Sud - 80 p. novembre 2018.
traduit de l’anglais (Inde) par Bee Formentelli : Chronique poétique inquiète de la mondialisation et de ses ravages sur la population soumise au flux incessant des touristes et des demandes oppressantes du capitalisme de la ville de Mumbai dont est originaire l’auteur. Soumise à la double injonction de la modernité et de la tradition, Mumbai se débat comme elle peut, équilibre toujours précaire, mégalopole perpétuellement en crise, exhibant et masquant ses soubresauts.
Texte à aucun autre semblable, une belle rencontre.

LA CROISIÈRE CHARNWOOD – Robert Goddard – Sonatine Éditions – 446 p. novembre 2018
Traduit de l'anglais par Marc Barbé : 1931 : Guy et Max, deux vétérans de la Première Guerre mondiale, quittent New York à bord du transatlantique Empress of Britain. Dans les luxueuses cabines de première classe, ils font la connaissance de la très anglaise Miss Charnwood, et de sa nièce, Diana. Celle-ci est non seulement ravissante, mais également l’unique héritière du richissime financier international Fabian Charnwood. Les deux hommes entreprennent de la séduire afin de mettre la main sur une partie de sa fortune. Alors que leur opération semble sur le point de réussir, un meurtre vient soudain mettre un terme à tous leurs espoirs et les plonger dans une spirale infernale. Robert Goddard nous offre, une fois encore, un roman captivant où histoire et mélodrame se conjuguent à merveille au fil d’une intrigue passionnante.

RÉTROGRADE - Peter Cawdron - Éditions Denoël – collection Lunes d'encre - 304 p. octobre 2018 
Traduit de l’anglais (Australie) par Mathieu Prioux : Endeavour est une colonie martienne : à son bord, et pour dix ans, plus de cent personnes de plusieurs nationalités. Les scientifiques vivent en bonne intelligence, camaraderie et même quelque fois un peu plus, formant une nation à eux tous. Mais soudain est déclenchée une guerre nucléaire sur la Terre et ce conflit trouve un prolongement au sein de la petite colonie où chacun est pourtant intimement lié à tous les autres. Les tensions entre les représentants des différentes nations s’aggravent et les choses prennent une tournure vraiment noire et macabre… Un thriller SF et un final twist inattendu, qui rappelle un certain film d’un certain Kubrick… je n’en dis pas plus, vous me le reprocheriez et vous auriez raison !


pour retrouver toutes les Actus parues précédemment : ICI


photo : Quatre Sans Quatre

Actu #14 : avril/mai/juin 2019 Actu #13 : Février/mars/avril Actu #12 : Février/mars/avril 2019