Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Actu #12 :
Février/mars/avril 2019

Actu #12 : Février/mars/avril 2019 sur Quatre Sans Quatre

En avril, lis ce qu'il te plaît...

Des centaines et des centaines de romans, polars, thrillers, romans noirs paraissent chaque année et il nous est bien entendu impossible de tous les lire attentivement et d'écrire un article sur tout ce que nous recevons.

Deux yeux ne fonctionnant, hélas, que simultanément, et les malheureuses vingt-quatre heures de chaque journée ne suffisant plus à éviter l'effondrement de piles à lire himalayennes à l'architecture pisane, le sacro-saint principe de précaution nous commande de prendre des mesures !

D'où l'idée de cette rubrique, Quatre Sans Quatre - Actu dans laquelle nous vous ferons un petit topo des nouveautés du (ou des) mois précédent(s).

En espérant que vous y piochiez d'excellentes idées et que vous passiez en leur compagnie de trépidants moments de lecture !

La rédaction


CHANT DES ÂMES SANS REPOS – Tove Alsterdal – Édition du Rouergue – collection Le Rouergue Noir – 452 p. avril 2019.
Traduit du suédois par Johanna Brock et Erwan Le Bihan : Eva est séparée de Svante depuis plusieurs années. C’est même elle qui a demandé le divorce. Et pourtant, la voilà dissimulée dans un bosquet, espionnant l’homme qu’elle a tant aimé. Svante vient de s’installer avec sa jeune compagne dans un quartier idyllique aménagé au sein même du parc de ce qui fut jadis le plus grand hôpital psychiatrique d’Europe, Beckomberga. Si Svante est assassiné, si c’est justement Eva qui découvre le corps, qui croira qu’elle n’est pas la coupable ? Arrêtée par la police, Eva n’a plus qu’un espoir : que la jeune Rom qui faisait la manche dans les parages ait assisté au crime et l’innocente. Mais comment retrouver un témoin qui a peur et qui se cache ? Or, tandis qu’Eva tente de se disculper, dans le parc de Beckomberga des corps sont exhumés de ce qui paraît bien être une fosse commune. Une véritable psychose s’empare des nouveaux résidents de ce quartier huppé. Quel passé inavouable hante ces lieux marqués par des pratiques médicales d’un autre âge ?
Avec ce nouveau polar d’une remarquable intensité psychologique, la romancière Tove Alsterdal explore la complexité des relations humaines et la manière dont les êtres les plus civilisés peuvent être conduits à franchir les frontières de la raison. Par l'auteure du remarquable DANS LE SILENCE ENTERRÉ (Le Rouergue Noir – 2015).

DERNIERS MÈTRES JUSQU'AU CIMETIÈRE – Antti Tuomainen – Fleuve Éditions – 313 p. février 2019.
Traduit du finnois par Alexandre André : À 37 ans, Jaakko a tout pour être heureux.
Jusqu’au jour où, lors d’une simple visite médicale, il apprend qu’il va bientôt mourir. La raison de ce triste verdict : quelqu’un l’empoisonne depuis longtemps à son insu.
Alors que cette annonce aurait suffi pour faire de cette journée la pire de sa vie, Jaakko n’est pas au bout de ses surprises.
En rentrant chez lui, il découvre sa femme sur la chaise longue du jardin en plein ébat avec le livreur de leur entreprise. Trop, c’est trop !
Jaakko décide d’utiliser les derniers jours qui lui restent pour enquêter lui-même sur son empoisonnement. Et nombreux sont ceux à avoir un mobile pour tuer celui qui est l’heureux propriétaire d’une société hautement rentable et spécialisée dans la culture d’un champignon : le matsutake. Une espèce particulière qui pousse en Finlande et dont les Japonais raffolent au point de l’acheter à des prix déraisonnables !
Le chemin de la vérité sera parsemé de morts, qui n’empêcheront pas Jaakko de garder en tête le plus important : c’est surtout dans les derniers mètres jusqu’au cimetière qu’il faut profiter de chaque instant.

DESTRUCTION - Ezekiel Boone - Éditions Actes sud – collection Exofictions - 368 p. mars 2019
Traduit de l’anglais (E.U.) par Jérôme Orsoni : troisième et dernier tome, après Eclosion et Infestation.
Les voici de retour : les araignées sont plus nombreuses, plus grosses, et elles ont faim… très faim.
Que faire ? Pour les anéantir, il faut anéantir l’humanité – genre bombe nucléaire qui nettoie, c’est vrai mais plus personne pour profiter du nettoyage - ou alors prendre le risque d’attendre qu’on ait mis au point une solution scientifique ? Qui sait s’il y aura encore un être humain pour en profiter, à supposer qu’on la trouve.
Voici donc que nous sommes face à nous-mêmes : il faut en finir avec ce cauchemar, et vite ! L’homme est-il capable de mettre discordes et dissensions de côté pour trouver son salut ?
Un troisième tome ébouriffant et, comme dans tout bon roman de science-fiction, une belle réflexion sur notre humanité, ou ce que nous appelons ainsi.

ET LE MAL VIENDRA – Jérôme Camut et Nathalie Hug – Fleuve Éditions – collection Fleuve Noir – 550 p. mars 2019 : On vous a alertés sur la préciosité de l'eau, vous n'avez pas voulu voir. Alors on vous a assoiffés, et vous vous êtes entretués. Va-t-il falloir que l'on entasse six mille cadavres d'enfants devant vos portes pour que vous réagissiez enfin ?
Julian Stark n'a jamais perdu l'espoir de retrouver sa fille, Charlie, tombée sous la coupe de Morgan Scali, le plus grand criminel de tous les temps. Il a consacré sa vie à traquer cet homme capable de tuer des milliers de personnes au nom de son idéal. Le jour où il apprend qu'on l'a enfin localisé, Julian croit que l'aventure touche à sa fin. Mais il est loin d'imaginer ce qui l'attend...

L'AIGLE DE SANG – Marc Voltenauer – Éditions Slatkine & Cie – 508 p. mars 2019 : Un secret de famille, une épitaphe mystérieuse, une inquiétante confrérie viking… L’inspecteur Auer était parti sur l’île de Gotland à la recherche de ses origines, il se retrouve prisonnier d’une enquête vertigineuse, entre Suisse et Suède, sur fond de meurtre rituel et de disparitions. En dénouant les hypothèses, il remonte au plus lointain de son enfance. Mais qui est vraiment Andreas Auer ?
Après l’immense succès du Dragon du Muveran et que Qui a tué Heidi ?, Marc Voltenauer livre enfin la troisième saison des aventures de l’inspecteur Auer. De Gryon à Gotland, en passant par Paris, un voyage dont vous n’êtes pas près de revenir.

L'ANNIVERSAIRE - Imma Monsó - Éditions Actes Sud/Jacqueline Chambon - 272 p. mars 2019
Traduit du catalan par Marie Vila Casas : un homme prépare depuis des semaines leur anniversaire de mariage, sans qu’elle s’en doute. Et comment s’en serait-elle doutée puisqu’ils jouent tous les deux au « roi du silence », une règle qui a pour but de sauver leur couple bien fragilisé.
Alors cet anniversaire, bien sûr, va déclencher quelque chose, une série d’accidents – mais sont-ce des accidents ? - qui font remonter à la surface des secrets enfouis depuis l’enfance grâce à une petite boîte mystérieuse. Duel, confrontation, duo ? Enfermé dans sa voiture, le couple va devoir certainement inventer d’autres jeux que celui du roi du silence, des jeux aux règles faites pour être transgressées, par exemple.
Humour noir et autopsie d’un couple… Cette année, offrez tout simplement des fleurs et des chocolats à votre meilleure moitié, c’est plus sûr.

LA CHAMBRE DES MURMURES – Dean Koontz – Édition de l'Archipel – 444 p. février 2019.
Traduit de l'américain par Sebastian Danchin : « Il  n’y  a  pas  de  temps  à  perdre.  Fais ce pourquoi tu as été créée ». Tels sont les mots qui résonnent dans l’esprit de  Cora  Gundersun,  une  enseignante  douce et appréciée... juste avant qu’elle ne se suicide en commettant un attentat terroriste sanglant. L’épouvantable contenu de son journal intime corrobore l’hypothèse  de  la  folie. Quand  de nouveaux cas similaires surviennent, Jane  Hawk,  ancienne  agente  du  FBI, sait qu’elle n’a plus une minute à perdre.
Elle  se  met  alors  à  traquer  une  confrérie  secrète,  dont  les membres se pensent au-dessus des lois et ne craignent aucunes représailles.
À jamais marquée par le suicide de son mari, et la peur de perdre son fils  de cinq ans qu’elle a caché, elle ira jusqu’au bout de sa quête. Sa soif de vengeance n’a d’égale que sa quête de justice... même si elle doit employer des méthodes radicales. La suite de DARK WEB !

LA CHASSEUSE DE TROLLS - Stefan Spjut - Éditions Actes Sud - collection Exofictions - 640 p. mars 2019
Traduit du suédois par Jean-Baptiste Coursaud : premier tome d’un diptyque ! Vous n’aurez pas le fin mot de l’énigme tout de suite…
Magnus Brodin a disparu dans la forêt du Färnebofjärden en 1978. Il avait quatre ans. Personne ne sait ce qui s’est passé bien que sa mère ait affirmé qu’un géant était sorti des bois pour lui voler son enfant. Mais comment y croire ? 25 ans après : nouvelles disparitions et une cryptozoologue qui traque les créatures qu’on pense – bien à tort - imaginaires et qui adore les enfants des humains : les trolls.
Une chasse très dangereuse bien évidemment car on ne se confronte aux trolls qu’à ses risques et périls, tout le monde le sait et le mieux est de faire comme s’ils n’existaient pas…
Thriller, fantasy, surnaturel : tout ça et plus !

LA DERNIÈRE MISE EN SCÈNE – Hervé Huguen – Palémon Éditons – 265 p. février 2019 : Un couple d’artistes est retrouvé mort à son domicile, dans le centre-ville de Nantes. La femme était animatrice d’ateliers théâtre, l’homme acteur, metteur en scène, auteur.
L’hypothèse d’un cambriolage qui aurait mal tourné ne retient pas l’attention des enquêteurs. La maison n’a pas été fouillée par l’assassin, seuls les ordinateurs ont disparu.
Qui était visé ?
Pour le découvrir, le commissaire Nazer Baron va suivre la piste de Nantes à Anvers, sans jamais perdre de vue qui étaient les victimes dans la réalité : des saltimbanques rompus à l’art du mensonge et de la dissimulation, des comédiens formés pour vivre des dizaines de vie…
Et peut-être des acteurs capables de mettre en scène leur propre existence… ou leur propre mort…

LA FIANCÉE GITANE - Carmen Mola - Éditions Actes Sud – collection Actes Noirs - 368 p. février 2019
traduit de l’espagnol par Anne Proenza : Elena Blanco est une enquêtrice qui dirige une antenne de police à Madrid. Ça, c’est la journée. La nuit, elle tente d’oublier les démons qui la hante en traînant dans les bars, buvant plus que de raison et donnant son corps à qui lui permettra de se délivrer de ses maux l’espace de quelques instants.
Quand elle rentre chez elle, elle scrute les images de la caméra de surveillance placée devant son entrée.
Qui craint-elle tant ? Quel malheur redoute-t-elle ?
Mais voilà qu’un crime sadique a eu lieu : le corps d’une jeune gitane qui venait d’enterrer sa vie de jeune fille est retrouvé et sa mort a été abominable. Ce modus operandi rappelle à Elena un crime survenu 7 ans plus tôt, et dont la victime n’était autre que la sœur de la gitane. Elle aussi allait épouser un gadjo. Et son assassin est déjà sous les verrous… Une enquête complexe, retorse, qui mêle l’histoire madrilène à l’histoire personnelle d’Elena, femme brisée, secrète, enquêtrice intuitive et au talent exceptionnel.

LA PRÉFÉRÉE - Jessica Knoll - Éditions Actes Sud - 448 p. avril 2019
Traduit de l’anglais (E.U.) par Cécile Leclère : cinq jeunes cheffes d’entreprises, belles et intelligentes, sont les vedettes d’une émission de télé-réalité d’un nouveau genre qui aspire à promouvoir les femmes qui s’entendent et collaborent pour réussir et surtout sans les hommes. Mais, bien entendu, ça manque de sang et l’émission fait un flop. Il va donc falloir créer des tensions et des rivalités et amener ces jeunes femmes à se détester le plus possible, si on veut faire de l’audience. Et ça marche ! Gros gros succès télévisuel ! Seulement voilà, Brett, une jeune femme – ronde, lesbienne et fière de l’être – que les téléspectateurs aimaient particulièrement est assassinée. Mais par qui ?
Avec son gynécée réjouissant et machiavélique et sa satire de la télévision, La préférée dézingue à tout va…


pour retrouver toutes les Actus parues précédemment : ICI


photo : Quatre Sans Quatre

Actu #13 : Février/mars/avril Actu #11 : janvier/février 2019 Actu #10 : Novembre/décembre 2018