Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Actu #18 :
Premier semestre 2020

Actu #18 : Premier semestre 2020 sur Quatre Sans Quatre

Plages de lecture...

Des centaines et des centaines de romans, polars, thrillers, romans noirs paraissent chaque année et il nous est bien entendu impossible de tous les lire attentivement et d'écrire un article sur tout ce que nous recevons.

Deux yeux ne fonctionnant, hélas, que simultanément, et les malheureuses vingt-quatre heures de chaque journée ne suffisant plus à éviter l'effondrement de piles à lire himalayennes à l'architecture pisane, le sacro-saint principe de précaution nous commande de prendre des mesures !

D'où cette rubrique, Quatre Sans Quatre - Actu, dans laquelle nous vous ferons un petit topo des nouveautés du (ou des) mois précédent(s).

En espérant que vous y piochiez d'excellentes idées et que vous passiez en leur compagnie de trépidants moments de lecture !


7 MILLIARS DE JURÉS ? - Frédéric Bertin-Denis - Éditions Lajouanie - 415 p. février 2020 : Un même jour à travers le monde, sept figures de proue du capitalisme le plus vorace sont enlevées. Une action concertée revendiquée par un groupuscule anarcho-écolo décidé à juger ces « malfaisants » sur… Internet.
Chef d’accusation : crime économique et écologique contre l’humanité. Jury : 7 milliards d’êtres humains !
L’inspecteur-chef El Gordete, policier espagnol un brin anar et humaniste, est chargé de débusquer les terroristes et de tenter de libérer les otages avant l’exécution de sentences courues d’avance : la peine capitale !
Excellent flic et amateur de bonne chère et de whiskies rares, El Gordete est un enquêteur qui n’est pas sans rappeler Pepe Carvalho, le détective de Manuel Vázquez Montalbán, le commissaire Brunetti, le héros de Donna Leon, ou le commissaire Montalbano d’Andrea Camilleri. Ses aventures sont aussi roboratives et trépidantes que politiquement incorrectes. Jubilatoires !

BANLIEUE EST - Jean-Baptiste Ferrero - Éditions Lajouanie - 496 p. octobre 2019 : Un détective venu aider un vieux copain en conflit avec un caïd local constate à son grand désespoir que la banlieue n’est décidément plus ce qu’elle était : on y viole, on y massacre, on y corrompt, on s’y drogue, on s’y radicalise et on s’y débauche comme jamais…
Cynique mais pas blasé, idéaliste mais pas naïf, Thomas Fiera, enquêteur gouailleur et un poil expéditif, entreprend alors, aidé de sa fine équipe, de s’attaquer aux racines du mal.
Un western magnifique et drôle sur la banlieue. De l’action, de l’humour, du suspense et une langue assez verte, parfaitement maîtrisée.

BREAKDOWN - Jonathan Kellerman - Éditions du Seuil - 392 p. juin 2020
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Frédéric Grellier : Qu’est-ce qui peut bien lier la mort d’une ancienne comédienne, Zelda Chase, qui a sombré dans la folie et la précarité, avec celle de l’assistant d’un grand cabinet d’avocats et la disparition de deux domestiques latino- américaines ?
Rien a priori, et la police de Los Angeles semble vouloir classer ces affaires. C’est sans compter sur la ténacité ? et l’efficacité ? du duo de choc Alex Delaware et Milo Sturgis. Car Zelda est une ancienne patiente d’Alex, et sa fin si tragique le laisse perplexe.
De plus, Zelda avait un fils de 11 ans, Ovide, que l’on ne retrouve pas après la mort de sa mère. Il n’en faut guère plus aux deux compères pour lancer leurs investigations.
Avec leur façon toute personnelle de mener l’enquête, l’inspecteur et le psychologue vont plonger une fois encore dans la noirceur de l’âme humaine...

CHINATOWN BEAT - Henry Chang - Éditions Filature(s) - 254 p. juin 2020
Traduit de l’anglais (États-Unis) par Marie Chivot-Buhler : une plongée dans le monde clos et fascinant de Chinatown, New York.
Dans un secteur à 99% chinois, 99% des flics sont blancs. Jack Yu est le «Chinois de service», le seul capable de comprendre les mentalités des habitants. Lorsqu’une fillette est violée dans une cage d’escalier, on préfère faire appel à la communauté, pas aux diables blancs. Oncle Quatre, figure de la communauté chinoise et patron du gang des Hip Chings, est descendu froidement. Traditions, misère, justice parallèle, guerre des gangs, jeux d’argent... une immersion au cœur de Chinatown.

FURIE - John Farris - Éditions Gallmeister - collection Americana - 500 p. mars 2020
Traduit de l’américain par Gillews Goullet : Gillian Bellaver, 14 ans, grandit dans l’une des plus riches familles au monde, entourée de musique et de livres. Robin Sandza, lui, a comme père Peter, un tueur professionnel à la solde du gouvernement. Ces adolescents semblent n’avoir rien en commun, d’ailleurs ils ne se connaissent même pas. Pourtant, reliés par une étonnante connection mentale, tous deux possèdent d’effrayants dons psychiques, capables de mettre en danger l’humanité tout entière. Alors que les membres d’une organisation gouvernementale se lancent sur la piste de Gillian et Robin pour découvrir l’origine de leurs mystérieux pouvoirs, Peter Sandza doit utiliser tous ses talents pour protéger les deux adolescents. Et la furie n’épargnera personne.
Publié pour la première fois aux États-Unis en 1976 et porté à l’écran par Brian De Palma en 1978, Furie est un classique intemporel.

GRAY - Leonie Swann - NiL Éditions - 421 p. mai 2020
Traduit de l’allemand par Frédéric Weinmann : Augustus Huff, enseignant à la célèbre université de Cambridge, est bien ennuyé : un de ses étudiants a trouvé la mort après une chute de plusieurs mètres. Tragique accident ou meurtre de sang-froid ? Augustus penche pour la seconde hypothèse, car le disparu était tout sauf un ange. Avec l’aide de Gray, le perroquet du défunt, il part à la recherche de l’assassin. Mais l’oiseau se révèle être fort en bec et l’enquêteur pas franchement doué. Rapidement, c’est Gray qui posera les bonnes questions et conduira Augustus sur les traces du coupable.
Leonie Swann nous entraîne dans une enquête palpitante menée par un universitaire farfelu et le plus charmant des enquêteurs à plumes !

L’AFFAIRE BRILLANCOURT - Hugo Buan - Éditions du Palémon - 283 p. juin 2020 : Quand Workan rencontre un as de l’aviation, surnommé le Baron Vert, qui lui propose un baptême de l’air, pourquoi le commissaire se méfierait-il ? Si ça peut faire avancer l’enquête…
Workan a en effet sur les bras le corps de Barthélemy Brillancourt, découvert mort de trois balles de pistolet dans sa maison de Saint- Malo. Brillant chirurgien orthopédique, celui-ci a été accusé il y a dix ans d’avoir éliminé sa femme dont on n’a jamais retrouvé la trace. À la suite d’un procès mémorable, il fut finalement acquitté par la Cour d’assises de Rennes. Les époux Brillancourt ayant disparu tragiquement à dix ans d’intervalle, Workan se pose la question légitime d’un lien entre les deux évènements.
Mais plus aucun Brillancourt à interroger ! Ah si, pardon, il reste les enfants. Ainsi qu’un gland, retrouvé sous un canapé… Avec tout ça, Workan et son équipe de choc vont-ils parvenir à élucider la fameuse affaire Brillancourt ?

L’ÉCUME DES LAMES - Jean-Marie Quéméner - Éditions Plon - 232 p. février 2020 : Yann Kervadec est de retour. Sa mission officielle ? Convoyer, dans le plus grand secret un plant de café, volé dans les jardins botaniques du Roi, vers la Martinique. Et tromper les Hollandais qui tentent de l’en empêcher...
Officieusement, Yann Kervadec est chargé par Louis XV de retrouver le « Sancy », un diamant maudit qui a porté malheur, voire tué tous ceux qui l’ont eu en leur possession. La pierre, désormais propriété de la Cour d’Espagne, a été envoyée à Carthagène des Indes, auprès du Vice-Roi espagnol.
Yann va devoir retourner aux Antilles et se battre contre un nouvel adversaire, le Royaume d’Espagne. Il aura besoin de tout son équipage : sa femme, l’ancienne esclave, magnifique de fierté, Médeline ; son meilleur ami et fameux esthète shakespearien, Finn ; ses deux amies pirates, farouches et sauvages, Ann Bonny et Mary Read, et bien sûr le titan noir Abiola, l’oncle de Médeline.
Deux nouveaux personnages viendront arpenter le pont de l’Oroun : Henry, entrevu dans la République des Pirates et Baruch Cohen Henriques, espion du roi et homme de ressources infinies.
Ils devront, tous, affronter une redoutable espionne espagnole : l’avispa (« la guêpe »). Yann surtout devra choisir entre Médeline, à la torture de ne pas avoir d’enfant, et la très attirante doña aux yeux verts envoûtants, à la dague empoisonnée…
Aidé aussi par les miséreux des docks de Londres, au bout de l’aventure et de lui-même, Yann se bat pour rester gueux des mers et seigneur de son propre destin et de celui de ceux qu’il aime.

LA SECONDE ÉPOUSE - Rebecca Fleet - Éditions Robert Laffont - collection La Bête Noire - 364 p. mai 2020
Traduit de l’anglais (Royaume-Uni) par Cécile Ardilly : Quand Alex a rencontré Natalie, celle-ci a changé sa vie. Après la mort tragique de sa première femme, avec qui il a eu une fille, Jade, à présent adolescente, il est déterminé à former de nouveau une famille unie.
Mais son bonheur naissant se brise lorsque sa maison est ravagée par les flammes. Jade soutient qu’elle a vu un homme s’introduire chez eux le soir de l’incendie ; Natalie affirme au contraire qu’il n’y avait personne. Alex doit alors faire un choix impossible : croire sa fille ou croire sa nouvelle femme.
Et si cette dernière ne lui avait pas tout raconté sur son passé ?

LE DISPARU DU MÉKONG - Marc Charruel - Éditions du Toucan - collection Toucan Noir - 651 p. mars 2020 : Au Vietnam, de nos jours, un agent des services français ne répond plus à l'appel. Philippe Rohde s'est évaporé. Ses contacts habituels ont perdu sa trace. A Paris, sa hiérarchie décide d'envoyer sur place un "employé occasionnel", le journaliste Vincent Caron. Sous couvert d'un reportage à effectuer sur les évolutions spectaculaires du nouveau Vietnam, destination toujours plus prisée des touristes occidentaux, Caron doit retrouver la piste de l'agent de la DGSE. Mais lorsqu'il débarque à Saigon, après une escale à Bangkok où une ravissante correspondante lui fournit les ultimes consignes, le journaliste comprend vite qu'il n'est pas seul à rechercher son compatriote. Les services secrets viêts, chinois, japonais et américains sont à ses trousses. Et ce qui devait être une opération ordinaire se transforme rapidement en un vaste et redoutable piège où tout n'est que mensonges, trahisons, et où la mort mène le jeu. Pour la plupart des espions engagés dans cette course poursuite, Caron devient l'homme à abattre. Or, ce qu'ils ne savent pas, c'est que le journaliste a bien connu le Vietnam, dans une autre vie...

LES DEUX PIEDS DEDANS - François Legay - Éditions Lajouanie - 262 p. janvier 2020 : On peut très bien découvrir un cadavre dans une salle de bains. On peut très bien être engagé par quelqu’un qu’on n’a jamais vu afin de procéder à l’échange d’un objet dont on ignore tout avec des gens qu’on ne connaît pas. On peut très bien rencontrer un concessionnaire automobile qui est un obsédé sexuel (ou l’inverse). On peut très bien faire l’amour avec une dame le jeudi et l’entendre vous dire qu’elle aime passer le dimanche avec son mari. On peut très bien prendre une raclée à chaque fois que l’on croise le sosie de David Douillet. On peut très bien être amoureux des femmes en général et d’une commissaire de police, en particulier. On peut très bien avoir de graves ennuis et continuer à en chercher. On peut très bien essayer de trouver le point commun entre toutes les infos précédemment énoncées. Et tout ça sans perdre de vue qu’on peut aussi très bien avoir une voisine qui bronze les seins à l’air, avoir un grand-père peintre, un oncle inventeur et vivre dans la campagne normande entouré de toute une ribambelle de bestioles improbables. Oui, on peut très bien se retrouver au centre de tout ce bordel. À condition, toutefois, de s’appeler Augustin Kerr, d’être détective privé, et de ne pas pouvoir résister, quand l’aventure se présente, à mettre les deux pieds dedans.

MORT D’UNE BOUGIE - Valérie Valeix - Éditions du Palémon - 330 p. juin 2020 : Suivie du fidèle Lebel, Audrey se rend à Paris, missionnée par le magazine L’Abeille de France pour un reportage sur la prestigieuse institution Cire Marie. Ils posent leurs bagages dans une chambre d’hôtes du quartier de Saint-Germain-des-Prés, où est installée la célèbre boutique de bougies parfumées.
Tandis qu’Audrey part à la rencontre de Serge Gagnon, le patron de la maison, elle fait la connaissance d’une ancienne commissaire de police, Danielle Thiéry. Celle-ci est présente lorsque Audrey découvre le directeur dans son bureau, étouffé à l’aide d’un sac en papier de la marque.
Le lendemain, un jeune travesti brésilien est retrouvé congelé au domicile normand de Gagnon. Si les deux hommes se connaissaient, aucun lien ne peut être établi entre les meurtres.
C’est sans compter sur la perspicacité des deux femmes, Audrey et Danielle, nommées par le procureur pour seconder dans cette enquête le commandant Ségur des Sections de Recherches de Gendarmerie…

PIÈCES DÉTACHÉES - Phoebe Morgan - Éditions de l’Archipel - 381 p. juin 2020
Traduit de l’anglais par Danièle Momont : Corinne, Londonienne de 34 ans, a déjà eu recours à trois FIV. Mais cette fois, elle en est sûre, c’est la bonne. Elle va tomber enceinte. Cette cheminée miniature en terre cuite, qu’elle découvre un matin sur le pas de sa porte, n’est-elle pas un signe du destin ?
Cette cheminée coiffait le toit de la maison de poupée que son père adoré – célèbre architecte décédé il y a bientôt un an – avait construite pour elle et sa sœur Ashley quand elles étaient enfants.
Bientôt, d’autres éléments de cette maison de poupée font leur apparition : une petite porte bleue sur le clavier de son ordinateur, un minuscule cheval à bascule sur son oreiller…
Corinne prend peur. Qui s’introduit chez elle ? Qui l’espionne ? La même personne qui passe des coups de téléphone anonymes à Ashley ? Y a-t-il encore quelqu’un en qui la jeune femme puisse avoir confiance ?

SON ESPIONNE ROYALE ET LA FIANCÉE DE TRANSYLVANIE - Rhys Bowen - Éditions Robert Laffont - collection La Bête Noire - 345 p. juillet 2020
Traduit de l’anglais par Blandine Longre : Londres, 1932. La reine demande à Georgie de s’acquitter d’une tâche bien délicate : représenter la famille royale lors du mariage de la princesse de Roumanie et du prince de Bulgarie, qui aura lieu en Transylvanie dans le fameux château de Bran. Georgie accepte avec plaisir, d’autant que la mariée se trouve être une ancienne camarade d’école.
Mais le château est lugubre, l’atmosphère de la région, berceau de toutes les légendes de vampires, macabre. Et le séjour de Georgie prend un tour carrément terrifiant quand, la veille de la cérémonie, l’un des invités meurt empoisonné ! C’est à elle qu’il revient de sauver les festivités nuptiales… avant que la mort ne sépare les jeunes mariés un peu plus tôt que prévu.

SON ESPIONNE ROYALE ET LE COLLIER DE LA REINE - Rhys Bowen - Éditions Robert Laffont - collection La Bête Noire - 370 p. juillet 2020
Traduit de l’anglais par Blandine Longre : Londres, 1933. La reine vient de confier une nouvelle mission à notre héritière favorite : partir à la recherche de sa précieuse tabatière, volée sur la très hédoniste et chic Côte d’Azur.
Georgie, déjà comblée par la confiance que lui accorde Sa Majesté, a l’heureuse surprise de voir Coco Chanel en personne lui proposer d’être son modèle pour ses dernières créations ! Toutefois, pendant le défilé, les choses se passent atrocement mal : le collier inestimable qu’elle porte, appartenant lui aussi à la reine, est subtilisé à son tour. Et, peu après, un homme est retrouvé assassiné !
Avec deux vols sur les bras et un meurtrier en liberté, Georgie n’a pas vraiment le loisir de profiter du casino…


Pour retrouver toutes les Actus parues précédemment : ICI


photo : Quatre Sans Quatre

Actu #17 : décembre 2019/janvier 2020 Actu #16 : septembre/octobre/novembre 2019 Actu #15 : juillet/août/septembre 2019