Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Chronique Livre :
AU-DELÀ DE L'HORIZON et autres nouvelles de Franck Thilliez

Chronique Livre : AU-DELÀ DE L'HORIZON et autres nouvelles de Franck Thilliez sur Quatre Sans Quatre

Quatre Sans... Quatrième de couv...

Voilà quelques mois que Marc, un exobiologiste français, a intégré la mission Acheron II aux côtés de cinq autres scientifiques internationaux. Leur but ? Étudier la possibilité d'une vie en autosuffisance sur Mars. Ils ne peuvent compter que sur leur ingéniosité, leur bon sens et leur intelligence pour mener à bien leur mission. Mais très vite, ils se sentent observés et perdent peu à peu le fil de la raison...

Bienvenue dans l'univers de Franck Thilliez au pays des énigmes, du double, de l'anticipation, de la science et de la machination...


L'extrait

« Nous l'écoutons stoïquement poursuivre son discours. Quarante minutes plus tard, au beau milieu de son monologue, nous arrive sa réponse à la question de Patisson. Les différents appareils de mesure offrent un accès en temps réel au niveau d'eau, d'énergie produite et consommée, à la température. Vous êtes les seuls maîtres de votre production et de votre consommation...
Il revient sur le sujet précédent. Les relations intimes ne sont pas interdites. Nous devons, une fois par jour, remplir et envoyer, depuis l'Isoloir, des questionnaires sur notre santé, notre moral, sur les relations avec nos partenaires. Conflit ? Amitié ? Tension ? Tout doit être dit et analysé. Lewis nous rassure en affirmant qu'aucune caméra ne filme, sauf quand l'émetteur-récepteur est actif. En outre, nous allons porter en permanence des capteurs qui renseigneront la NASA sur nos données biologiques – pulsations cardiaques, tension, sommeil – et notre position. En aucun cas ces capteurs ne doivent être enlevés, sauf pendant la toilette. Je savais tout cela, mais désormais, c'est concret. Il n'y a plus la moindre intimité.
Nous sommes des objets d'étude, nous appartenons à l'entreprise aérospatiale, corps et âme.
Michael Lewis déclare la mission officiellement commencée. Nous sommes le 10 juillet 2016, il est 16 heures. À peine a-t-il coupé la communication que je me dirige vers l'Isoloir. Je m'enferme dans la petite pièce, me connecte à mon compte privé et écris l'unique message journalier auquel j'ai droit.
Je sors de là une heure plus tard, après avoir reçu un message d'Hélène en retour, les larmes aux yeux. Ils sont tous à leur poste ou en train de faire l'inventaire du matériel.
Je suis père !
Les visages se tournent vers moi, les gestes s'interrompent.
Il s'appelle Nathan, il pèse trois kilos quatre pour cinquante-cinq centimètres. Il est né il y a quelques heures à peine. » (Au-delà de l'horizon - p. 26-27)


L'avis de Quatre Sans Quatre

En économisant, vous pouvez faire durer ce recueil toute l'année 2020, puisqu'il est composé de pas moins de douze nouvelles, soit une par mois. Mais il m'étonnerait fort que vous teniez jusqu'à décembre pour toutes les découvrir. Douze textes très différents les uns des autres, tant par les thèmes abordés que par la manière de les traiter, le seul point véritablement commun étant l'écriture de Franck Thilliez, évidemment, gage de qualité.

Première de la liste, et récit le plus copieux, pas loin de quatre-vingt-dix pages, en tirant un peu dessus, Au-delà de l'horizon passait dans la catégorie roman. Et il y avait largement de quoi faire, mais ce format court permet de donner une densité à l'intrigue, oppressante, à l'atmosphère aussi irrespirable que celle de Mars, qui se serait peut-être un peu perdue dans des développements plus longs.

Marc Joisneau, 28 ans, exobiologiste, est sélectionné pour l'expérience de sa vie : passer un an en autarcie totale, en compagnie de deux hommes et trois femmes, tous scientifiques de haut niveau, enfermés, en plein désert d'Atacama, dans une bulle semblable à celle qui devrait accueillir les premiers astronautes sur la planète Mars. Huis-clos total donc, avec pour seul lien au monde, un journal quotidien à la radio, et un message par jour à la personne de son choix, ainsi que sa réponse. Bien entendu, rien ne se déroulera comme prévu et la tension va grimper en flèche tout au long du récit qui ferait un excellent scénario de film d'anticipation à suspense.

D'autres thèmes sont abordés dans ces douze textes, aussi bien le thriller avec Hostiles que la vie des personnages récurrents de roman lorsqu'ils ne sont pas employés, ou que l'auteur a décidé de les faire mourir, dans Charybde et Scylla, ma petite préférée. Franck Thilliez sait tenir son lecteur, l'emmener dans des endroits bizarres et des histoires à la limite du fantastique avec une aisance folle, on suit sans se poser de questions. Il joue sur les paradoxes, les présupposés, les variables de l'univers, avec, ici, une économie de mots et de moyens qui ne nuit absolument pas à son propos. L'axe du temps, le dédoublement de personnalité, l'écologie, la catastrophe climatique en approche, autant de sujets passionnants qui font l'objet d'une nouvelle de ce recueil.

Que ce soit Sopor, Lasthénie, La croisée des chemins, Origines ou Le grand voyage, ou toutes les autres, chacune des courtes histoires déroute, déstabilise, et l'auteur nous manipule avec l'air de ne pas y toucher, sans grands effets, racontant les plus incroyables scénarios avec un parfait naturel. Par certains aspects, j'ai retrouvé dans ces nouvelles le Thilliez de L'anneau de Moebius, son roman qui m'avait le plus marqué.

Des textes parsemés de clins d'oeil et de références, faites particulièrement attention aux noms des personnages, ils ne sont pas choisis au hasard pour la plupart, de bonnes histoires qui se lisent d'une traite. Dommage que ce genre de recueil se fasse rare, les nouvelles se vendent mal en France, contrairement aux pays anglo-saxons où elles cartonnent. Au-delà de l'horizon, tout comme Dernier été et autres nouvelles, de Patrick Pécherot (SCUP – 2018) ou Élémentaire, mon cher Conan Doyle (Rivages – 2018) démontrent toutes les qualités nécessaires pour séduire un vaste public.

Franck Thilliez dans ses œuvres, sur tous les terrains, 12 nouvelles percutantes, subtiles ou pleines de suspense, un exercice de style étonnant, séduisant, maîtrisé et réussi !


Notice bio

Né en 1973 à Annecy, Franck Thilliez, ancien ingénieur en nouvelles technologies, vit actuellement dans le Pas-de-Calais. Il est l’auteur de Train d’enfer pour Ange rouge (2003), La Chambre des morts (2005), Deuils de miel (2006), La Forêt des ombres (2006), La Mémoire fantôme (2007), L’Anneau de Moebius (2008), Fractures (2009), Vertige (2011), Puzzle (2013), (2016) et Le Manuscrit inachevé (2018). La Chambre des morts, adapté au cinéma en 2007, a reçu le prix des lecteurs Quais du Polar 2006 et le prix SNCF du polar français 2007. Franck Thilliez a publié Le Syndrome [E] (2010), une enquête réunissant pour la première fois ses personnages fétiches Franck Sharko et Lucie Henebelle que l’on retrouve dans [Gataca] (2011), Atom[ka] (2012), [Angor] (2014) – prix Étoiles du Parisien/Aujourd’hui en France pour le meilleur polar 2014 –, Pandemia (2015) et Sharko (2017). Son dernier roman, Luca, a paru chez Fleuve Éditions en 2019.


La musique du livre

Justin Bieber - Yummy

Iron Maiden - Run To The Hills


AU-DELÀ DE L'HORIZON et autres nouvelles – Franck Thilliez – Pocket Éditions – 413 p. janvier 2020

photo : désert d'Atacama - LuWe1998 by Pixabay

Chronique Livre : ÉLÉMENTAIRE, MON CHER CONAN DOYLE Théâtre : DEVANT LE SON et autres nouvelles de Loïc Braunstein Chronique Livre : LA GUYANE DU CAPITAINE ANATO de Colin Niel et Karl Joseph