Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Chronique Livre :
ÉLÉMENTAIRE, MON CHER CONAN DOYLE

Chronique Livre : ÉLÉMENTAIRE, MON CHER CONAN DOYLE sur Quatre Sans Quatre

Quatre Sans... Quatrième de couv...

Conan Doyle lui-même s'est essayé au pastiche de ses propres nouvelles ; il a mis en scène Sherlock Holmes dans des "à la manière de", qui ne font pas partie du sacro-saint "Canon". L'un de ces textes, à l'histoire particulière, figure dans ce recueil, aux côtés de trois nouvelles de continuateurs brillants : Donald Thomas, Leslie S. Klinger et Barry Day, tous grands connaisseurs de l'oeuvre et auteurs de pastiches si réussis qu'on les dirait authentiques. À la manière du maître.

Ce volume est précédé d'une préface de Thierry Saint-Joanis, président de la Société Sherlock Holmes de France et grand érudit en science holmésienne.


L'extrait

« - Chère madame, veuillez déjà vous ôter un souci de la tête. Vous avez largement le temps avant de rentrer à Lewes.
- Mais comment... ?
- Une déduction assez simple, à vrai dire. Vous agrippez fermement un journal roulé dont on aperçoit, au niveau de la manchette, les lettres EWE. La typographie utilisée est celle du Lewes Examiner et, même si cette publication bénéficie d'une large diffusion dans cette partie du Sussex, elle n'est disponible que dans la ville même à l'heure de la matinée où vous avez pris le train qui vous a mené ici si tôt. Vous arrivez donc de Lewes.
« Si une autre confirmation s'imposait, on la trouvera dans les chiffres que vous avez griffonnés sur le journal, en guise de pense-bête. Certes, 1415 pourrait se référer à la bataille d'Azincourt, mais je suspecte plutôt la prose abrupte de M. Bradshaw... Watson, auriez-vous l'amabilité ?
J'allais chercher sur l'étagère derrière moi le volume rouge maintes fois consulté et le passai à Holmes qui se mit à le feuilleter d'un doigt expert.
- Ah, oui... nous y voilà. Le Londres-Brighton de 14h15, qui s'arrête à toutes les gares, y compris Lewes. C'était le premier train régional que vous étiez sûre de pouvoir prendre une fois réglée votre affaire ici. En outre, Watson, je constate que ces paresseux n'ont toujours pas achevé les travaux de voirie devant la gare de Victoria. La jeune dame a emporté un peu de leur sable sur le cou-de-pied de sa chaussure.
- Monsieur Holmes, tout ce qu'on raconte sur vous est donc vrai : vous êtes un magicien.
Puis, tout en se baissant d'un air gêné pour nettoyer les grains de sable fautifs, elle leva les yeux vers lui avec une expression à la fois fascinée et un peu effrayée – une expression qui m'était familière.
Que savez-vous d'autre sur moi ?
À part le fait que vous faites vos emplettes chez Gorringe's par souci d'économie, que vous êtes une excellente couturière, légèrement astigmate, que vous possédez un chaton persan que vous adorez, et aussi que vous avez pleuré récemment, je ne sais pratiquement rien de vous. Oh, sauf que vous êtes veuve et que vous prévoyez de vous remarier dans un avenir proche. »
L'affaire du curieux canari – Barry Day (p. 66-67-68)


L'avis de Quatre Sans Quatre

Une très érudite préface afin de se mettre en bouche, Thierry Saint-Joanis relie les nouvelles à suivre dans l'oeuvre d'Arthur Conan Doyle, en précise leur contexte, tout en livrant quelques anecdotes fort intéressantes sur ce qui y est conté. Une entrée en matière loin d'être à négliger donc, suivie par quatre superbes textes, fort bien traduit, qui nous transportent au tout début du vingtième siècle dans un univers qui nous est devenu étranger, ne serait-ce que par ce délicieux langage suranné que manient à la perfection les trois pasticheurs. Une pause salutaire, sans ADN, sans fadette, triangulation de portable ou délire de geeks omniscients. Ici, tout se règle d'homme à homme, ou à femme, l'intelligence n'y est pas artificielle et les déductions tarabiscottées de Holmes laissent pourtant encore pantois.

Comment Watson comprit le truc - Arthur Conan Doyle: cinq cent trois mots du maître lui-même, une nouvelle écrite pour un événement très particulier que je vous laisse découvrir, cinq cent trois mots qui suffisent à Conan Doyle pour ruiner les espoirs de ce brave Dr Watson, qui pensait bien avoir intégré l'incroyable art de son ami Sherlock à décrypter les signes par une simple suite de raisonnements tirés de ses observations. Un cinglante défaite pour celui qui croyait avoir compris le truc...

L'affaire de la caisse en bois - Leslie S. Klinger : un médecin assassiné, un bras à demi décomposé dans un petit cercueil, retrouvé grâce à la sagacité du meilleur détective du monde, une intrigue retorse qui nécessitera toutes les facultés de déduction de Holmes.

L'affaire du curieux canari – Barry Day : une veuve inquiète pour son remariage, d'étranges événements dans un manoir perdu dans la campagne, une énigme à huis-clos, voilà de quoi mobiliser Holmes et Watson. Mais la victoire a parfois un goût amer.

L'énigme de la main invisible – Donald Thomas : duel au sommet dans cette nouvelle entre Holmes et Bertillon, l'un des fondateurs de la police scientifique, à propos d'une affaire de la plus haute importance pour la république française. Et pour le capitaine Dreyfus, injustement emprisonné au bagne. Une enquête se déroulant dans les plus hautes sphères puisque le lecteur est même invité dans l'intimité du président Félix Faure. À mon avis, la plus passionnante des quatre nouvelles, la plus longue, mais aussi la plus en prise avec son époque.

Il est bon, de temps en temps, pour tout amateur de polar, de remonter aux sources, de se replonger dans les œuvres des précurseurs ou, en l'occurence, de ceux qui en entretiennent la mémoire. Élémentaire, mon cher Conan Doyle fait partie de ces pèlerinages salutaires, ceux qui nous amènent à relire régulièrement les aventures de Nestor Burma, Philip Marlowe, Jules Maigret ou Hercule Poirot.

Une nouvelle originale inédite de Conan Doyle, trois pastiches fort réussis, quatre bonnes raisons de lire ce remarquable recueil !


Notice bio

Arthur Conan Doyle (1859-1930), médecin écrivain prolifique, père de Sherlock Holmes et du Professeur Challenger, auteur de livres de science-fiction, de roman d'aventure et, bien sûr, des aventures du célèbre détective. Un peu moins heureux dans ses engagements politiques qui lui firent défendre les massacres, perpétrés par l'armée anglaise, en Afrique du Sud lors de la guerre de Boers.

Leslie S. Klinger, un des meilleurs spécialistes mondiaux de Sherlock Holmes, auteur de nombreux ouvrages très érudits sur son détective préféré. L'affaire de la caisse en bois est initialement parue, en anglais, en 1999.

Barry Stuart Day est un acteur, auteur de nombreux ouvrages sur le théâtre, les écrivains et autres célébrités, dont la correspondance de Noël Coward, des citations d'Oscar Wilde... Il a écrit cinq romans mettant en scène Sherlock Holmes. L'affaire du curieux canari est parue une première fois, en anglais, en 2002.

Donald Thomas, spécialiste du pastiche holmesien, il est aussi l'auteur d'une série sur le sergent Verity, un policier victorien, signé sous le pseudonyme de Franc is Selwyn. Il est également biographe de Lewis Carroll, Swinburne et Robert Browning. L'énigme de la main in visible est parue pour le première fois à Londres en 1997.


ÉLÉMENTAIRE, MON CHER CONAN DOYLE – Collectif – Éditions Rivages/Noir poche – 184 p. septembre 2019
Traduit de l'anglais par Frédéric Brument et Gérard de Chergé.

illustration : Sherlock Holmes - Pixabay

Théâtre : DEVANT LE SON et autres nouvelles de Loïc Braunstein Chronique Livre : LA GUYANE DU CAPITAINE ANATO de Colin Niel et Karl Joseph Chronique Livre : DERNIER ÉTÉ et autres nouvelles de Patrick Pécherot