Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Chronique Livre :
LE TROISIÈME RAPPEL de Gilles Sevastos

Chronique Livre : LE TROISIÈME RAPPEL de Gilles Sevastos sur Quatre Sans Quatre

Quatre Sans... Quatrième de couv...

Le monde entier s'apprête à rendre hommage à Lola Harmann, chanteuse à la voix exceptionnelle, disparue dix ans plus tôt lors du dramatique concert de Bercy. Valentin Nievez, réalisateur pour un magazine scientifique, travaille sur un sujet consacré à Lola. Il enquête sur les mystérieux chants du troisième rappel, qui ont envoûté les spectateurs présents mais dont on a perdu tout trace dans la catastrophe.

Parallèlement, un organisme secret réalise des expériences effroyables sur la résistance des cobayes humains à un certain enregistrement qui rendrait fou quiconque l'écoute jusqu'au bout.

Et si tout était lié ?


L'extrait

« Alexandre avait déjà vu mourir deux êtres chers, Arthur puis Lola. Bientôt viendrait s'ajouter Laureline, la femme qu'il aimait.
Il devait porter la poisse.
Quand il envisageait l'avenir, il ne voyait qu'un grand vide.

Une main lui effleura l'épaule avec la légèreté d'un animal craintif. Il leva la tête vers Luc, dont les yeux doux et lointains apparaissaient immenses à travers ses épais verres de myope. Un hibou shooté aux anxiolytiques, mais pour l'heure plutôt excité.
- Un nouveau cobaye arrive, marmonna-t-il.
Alex jeta un coup d'oeil au visage souriant de Laureline qui lui servait de fond d'écran. Sous sa narine gauche, un smiley réjoui clignotait, surmonté de la mention « work in progress ». Il se frotta les yeux.
- Pars devant, je te rejoins.
La silhouette étroite de Luc s'éloigna à petits pas saccadés. Luc était autiste Asperger et possédait une affinité prodigieuse avec les nombres. Incapable de se prendre en main dans les autres domaines de la vie, il occupait une chambre dans le bâtiment avec une jeune recrue à sa disposition. Il ne mettait jamais le nez dehors. Une aubaine pour le Service. Aucun risque de fuite.
Alex revint à son clavier et contrôla le programme. La barre d'exécution marquait 72%. Avec un peu de chance, le résultat tomberait dans trois heures. » (p. 13)


L'avis de Quatre Sans Quatre

Dix ans après le dernier concert de Lola Harmann, dans lequel elle a trouvé la mort suite à une espèce de furie s'étant emparée de la foule à la fin de son troisième rappel, il existe toujours deux sortes d'êtres humains : ceux qui y étaient et les autres. Marqués à jamais, ils vivent avec la douleur du deuil et célèbrent le plus souvent possible celle qui avait atteint plus que la perfection grâce à sa voix. Le dixième anniversaire de son décès approche et Valentin est chargé par la chaîne scientifique qui l'emploie de réaliser un documentaire à cette occasion, il sera assisté de Théo, son ami journaliste. Le magazine Eureka de la chaîne franco-belge TERA et son patron, Paul-Henri Cohen, ne veulent pas de sensationnalisme, pas de people, juste des faits, des analyses, des experts. Hors de question donc que Valentin, présent au concert tragique, mène un enquête dans toutes les directions même si c'est bien son intention. Les budgets sont serrés, il faudra faire avec, ou trouvé un moyen détourné...

De nombreuses énigmes demeurent sur ce fameux troisième rappel, composé par un génial mathématicien sourd, Evgueni Koncharoff, inventeur d'une théorie globale que les plus grands spécialistes peinent à commencer à comprendre, et cette réaction spontanée du public devenu fou furieux à la fin de la chanson. Le principal mystère réside dans le fait qu'il n'existe aucun enregistrement connu de ce titre chanté pour la première fois ce soir dramatique.

Alexandre Gallois, hacker de très haut niveau et spécialiste des nombres, faisait également partie du public. Mais lui travaille pour la DGSE, et il a pour mission justement de décrypter les arcanes mathématiques de la chanson dont les services secrets possèdent un enregistrement et dont ils comptent bien se servir comme d'une arme. Ils poursuivent dans ce but toute une série de tests sur des cobayes « volontaires », choisis parmi les prisonniers condamnés à de très longues peines. Sans en comprendre encore le mécanisme, les chercheurs savent déjà que la voix de Lola Harmann, alliée à la musique de Koncharoff, est redoutable et sans antidote. Miné par de décès prochain de son épouse, Laureline, atteinte d'un cancer, Alexandre décide de ne pas laisser une telle arme de destruction massive entre les mains de l'État.

Parallèlement, trois hackers de génie luttent sur la toile pour s'approprier l'enregistrement maudit : Shadow Dancer, Le Dibbouk et Le Driller, une guerre de l'ombre, feutrée, où les missiles sont des bouts de codes, chacun espionnant l'autre, une sorte de partie d'échec à trois joueurs dans laquelle la stratégie et l'audace peuvent à tout moment forcer la victoire, mais aussi précipiter la défaite...

Valentin et Théo tentent de remonter la piste des anciens proches de Lola et de Koncharoff afin d'enrichir leur documentaire, mais se heurtent à une loi du silence redoutable. Alexandre, incapable de surmonter son deuil, met fin à ses jours, non sans avoir auparavant fait parvenir un paquet mystérieux à Valentin, suivi comme son ombre par le Dibbouk et la DGSE. Les clés permettant de comprendre le mécanisme d'action du troisième rappel excitent toutes les convoitises et les moyens mis en œuvre pour les obtenir sont à la mesure de l'enjeu : colossaux.

Tour à tour chasseurs et chassés, Valentin et Théo vont pénétrer dans un monde qu'ils ne soupçonnaient pas, un univers dangereux dont ils ne possèdent pas les codes. L'exaltation, la peur, l'amour, les surprises les plus inattendues et les coups bas vont rendre leur quête, aux frontières de l'art et de la science la plus rigoureuse, passionnante.

Gilles Sevastos mêle avec talent musique et mathématiques, aventures dignes de James Bond et pensées profondes sur le savoir et son utilisation. La traque ne connaît pas un instant de pause, à chaque instant tout est toujours possible, le pire comme le meilleur - plus souvent le pire tout de même, c'est un thriller -, un suspense intense, de jolies trouvailles scénaristiques pour une lecture agréable propre à nourrir la réflexion du lecteur. Il décrit une planète où la surveillance est constante, bien qu'invisible, une société dans laquelle tous les coups sont permis et pose un question fondamentale : le bonheur peut-il être apporté scientifiquement ? Doit-il être universel ? De quel droit peut-on l'imposer ? On en revient au précédent titre, paru chez le même éditeur, L'affaire Mirage Life de Pascal Framont : la fin justifie-t-elle les moyens ? Vous avez quatre heures !

Un thriller original mêlant musique et mathématiques, nouvelles technologies et condition humaine, rythmé, captivant, plein de suspense et d'action...


Notice bio

Après une licence de maths, Gilles Sevastos s'est orienté vers le cinéma et a intégré l'école Louis Lumière. Pendant vingt ans, il a réalisé de nombreux documentaires, en particulier sur la recherche scientifique, et plusieurs courts métrages. Il se consacre depuis plusieurs années à l'écriture.


La musique du livre

Outre la sélection ci-dessous, sont évoqués (en plus des titres de The Little et de Lola Harmann évidemment :) : AC/DC – Hell's Bells, Queen – The Show Must Go On, The Pixies, Red Axes, Rampue.

Henry Purcell – Andreas Scholl – Cold Song

Radiohead – Creep

Polo &Pan - Nana

Kurt Cobain – Where Did you Sleep Last Night

David Bowie – Aladdin Sane

Hilight Tribe – Didgedelik


LE TROISIÈME RAPPEL – Gilles Sevastos – Éditions Le Lamantin – 387 p. octobre 2018

photo : Pixabay

Top 10 : Les THRILLERS pour Noël 2018 Chronique Livre : BLANC SUR NOIR de Kris Nelscott Chronique Livre : LES RETOURNANTS de Michel Moatti