Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Chronique Livre :
NE SAUTEZ PAS ! de Frédéric Ernotte

Chronique Livre : NE SAUTEZ PAS ! de Frédéric Ernotte sur Quatre Sans Quatre

photo : Pixabay


Le pitch

Matthias a le pied lourd et léger. Lourd car il vient de se voir condamner à des travaux d'intérêts généraux pour excès répétés de vitesse en voiture, léger parce qu'il officie en tant que laveur de vitres de gratte-ciel à Bruxelles. Il passe sa vie professionnelle en équilibre sur sa nacelle à cent mètres de hauteur, et le reste du temps à refourguer des gadgets inutiles qui aident à financer des opérations humanitaires.

Il file le parfait amour avec Élisa, bosse avec un type extra, Al, qui lui a tout appris. Un quotidien à sa mesure où il se sent bien. Matthias est un bon type, pas compliqué, pétri de bons sentiments qui vont le conduire vers bien des tourments.

Assis sur le toit d'un immense immeuble, il songe à tout ce qui lui arrive lorsque surgit un homme totalement paniqué. Toute son existence va basculer à partir de ce moment...


L'extrait

" En réalité, je ne suis pas Batman. Juste un pauvre mec à la dérive qui se pose une question obsédante : Est-ce forcément mal de ne pas faire le bien ? Je plonge mon regard dans l'horizon bercé par la musique qui caresse mes tympans. Your heart is as black as night me susurre Melody Gardot. C'est beau le jazz. L'écouter sur la corniche d'un gratte-ciel de 122 mètres de hauteur devrait être interdit par la loi, mais c'est magnifique quand même. J'ai presque envie de me réfugier dans le ciel. Ne plus entendre le bourdonnement de la ville et m'envoler. Retourner à l'insouciance qui me caractérisait, il y a quelques jours encore. Hey, Dexter ! Tu n'as pas une dose de M99 pour moi ? Une petite injection m'enverrait au paradis pour plusieurs heures. Je ne suis pas un éléphant. Ni un rhinocéros, d'ailleurs. L'homme n'est certes pas un gros mammifère, mais son ego surdimensionné me fait dire qu'une bonne dose serait souvent nécessaire pour l'anesthésier. Qui sait, une piqûre de rappel le ramènerait peut-être les pieds sur terre."


L'avis de Quatre Sans Quatre

Est-ce que la fin justifie les moyens ? Voilà la grande question de ce roman, pas policier mais presque, où un sympathique héros tente par des moyens, tous plus rocambolesques les uns que les autres, de trouver de l'argent pour des organisations humanitaires. Coincé entre un travail d'intérêt général de vendeur au porte à porte qui lui déplait souverainement et sa tentation d'apporter une aide massive aux populations en détresse, Matthias et sa compagne Élisa rivalise d'ingéniosité pour trouver ce sacré pognon qui fait tant défaut.

Ainsi donc, peut-on tout faire pour renflouer les caisses des organisations qui se donnent corps et âmes afin de sauver les victimes de guerres ou de désastres ? Frédéric Ernotte crée les personnages qui vont lui permettre de faire un tour assez complet de cette interrogation et mêle ses réflexions à une intrigue à tiroirs multiples qui lui permet de caser les différents aspects du problème. Une compagne infirmière, un beau-frère baroudeur, soignants pour une ONG, un collègue altruiste, das amis pas tous très malins et le hasard qui frappe à la porte de Matthias suffisent à plonger le jeune homme dans la spirale contre-productive du « jamais assez ».

Prendre le fric là où il est - au diable la légalité ! - afin de sauver des vies, voilà qui est noble ! Mais qui ne conduit pas bien loin et peut engendrer nombre de catastrophes pour celui qui s'y essaie. Ne Sautez Pas joue sur tous les registres, humour, suspense, drame, comédie, introspection, et n'est pas là pour délivrer un message, ce serait vite ennuyeux. Il pose des questions, apportent des réponses et ouvre quelques débats intéressants. Ce livre a le grand mérite de ne pas tomber dans le lieu commun et le sentimentalisme sirupeux qui engluent si souvent ce genre de tentatives. De belles anecdotes sur le travail des humanitaires, un héros attachants et torturé, des mésaventures à suspense et une flopée d'idées aussi farfelues les unes que les autres émaillent ce récit plaisant.

Ne Sautez Pas se lit aisément, ce n'est pas un plaidoyer ou un pamphlet, juste l'histoire d'un homme d'aujourd'hui confronté à l'excès de richesses de certains et au dénuement des autres. Matthias veut faire plus que vendre trois gadgets, gouttes d'eau dans l'océan de misère, il enrage. Il va donc se heurter à la réalité, le choc est généralement assez rude, on le sait. Même s'il passe sa vie dans les nuages, la descente sera rude et il va découvrir que les bons sentiments peuvent cacher les pires déconvenues ou injustices.

Bien écrit, agréable à lire, Ne Sautez Pas vous permettra d'absorber la rentrée en douceur, de vous replonger dans les problèmes du monde sans heurt en vous divertissant.


Notice bio

Frédéric Ernotte est né à Namur, il y a 34 ans. Fervent amateur de littérature policière, il a écrit son premier roman pour relever le défi lancé par un de ses professeurs. Une réussite puisque ce roman, C'est dans la boîte, a reçu le prix du Balai de la découverte en 2013. Il est désormais journaliste.


La musique du livre

Matthias est un fan de jazz, Al, son mentor en lavage acrobatique de carreaux est plus branché rock, peu importe, il y a toutes sortes de styles de musique dans le roman, une très belle playlist.

Il a fallu faire un choix, malheureusement. Ce sera donc Melody Gardot - Your heart is as black as night, J.J Cale - Call me the breeze, Under the bridge – Red Hot Chili Pepper, The Black Keys - Lonely Boy,

Mais vous rencontrerez également Somewhere only we know du groupe Keane, Bogota by bus de Jesse Cook, Scott Joplin interprétant Pineapple Rag, Jerry Lee Lewis ou encore Kid Noize & Mademoiselle Luna...

NE SAUTEZ PAS – Frédéric Ernotte – Éditions Lajouanie – 292 p. août 2016

Actu #18 : Premier semestre 2020 Chronique Livre : L’ÎLE ABANDONNÉE de Pierre Pouchairet Chronique Livre : L’ÉTRANGE ÉTÉ DE TOM HARVEY de Mikel Santiago