Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Chronique Livre :
QUI A TUÉ HEIDI ? de Marc Voltentauer

Chronique Livre : QUI A TUÉ HEIDI ? de Marc Voltentauer sur Quatre Sans Quatre

Le pitch

Un tueur à gages abat un politicien à l’opéra de Berlin, en plein milieu d’une représentation. Sa prochaine destination : Genève. Et puis, Gryon. Gryon où Andreas Auer, qui vient d’être suspendu par le commandant de la police, décide d’aider un ami paysan à la ferme pour sortir de sa déprime. Gryon, ce petit village si paisible. Paisible ? Pas si sûr…

Dans la chambre de sa mère, un homme rumine ses fantasmes les plus fous. Il est prêt à passer à l’acte. Un chassé-croisé infernal se profile, et va tout balayer sur son passage.

Andreas et les siens en sortiront-ils indemnes ?


L'extrait

« Au moment où un des sbires leva son bras pour indiquer la direction, Litso Ice braqua son pistolet, toujours caché dans la poche de son manteau vers l’autre, qui se tenait un peu en retrait. Il appuya sur la détente. On n’entendit que le bruit du cliquetis du marteau sur le percuteur et celui du mouvement de la culasse suivi d’un son sourd et bref. La balle avait touché le cerbère en plein coeur. Des éclaboussures rouges maculèrent son costume noir et il s’affala. Le premier garde n’eut même pas le temps de comprendre. Litso Ice avait déjà ajusté sa position et appuyé une deuxième fois sur la détente avec une précision identique au premier tir.
Les deux hommes étaient à terre. La musique s’emballait.
Litso Ice ouvrit doucement la porte. Le couple lui tournait le dos. Au moment où résonnait le bruit stridents des cris de Gerhilde, une des huit Walkyries emmenant le corps des défunts au Walhalla, il appuya sur la détente une première fois. La femme, touchée à la nuque, s’effondra dans son fauteuil. L’homme se tourna et se leva d’un bond. Il eut juste le temps d’entrevoir son assaillant par-dessus la balustrade. Son corps sans vie atterrit dans la fosse, en plein milieu de l’orchestre.
La musique s’arrêta net. » (p. 16-17)


L'avis de Quatre Sans Quatre

Rien ne va plus entre Andreas Auer et Viviane, sa cheffe de la police de Lausanne. Nous avions quitté ce commissaire auréolé de son succès dans l’enquête sur Le dragon du Muveran, nous le retrouvons en “congé” obligatoire après qu’il ait sonné un collègue raciste d’une droite sèche. Le moins que l’on puisse dire est que cette courte absence n’a pas arrangé leur relation puisqu’il décide de se mettre en congé pour une durée indéterminée le jour même de sa reprise de travail. Ce qui ne convient pas tant qu ecela à son compagnon Mikaël, journaliste, qui n’aime pas trop le voir traîner dans ses pattes lorsqu’il travaille au chalet. Andreas va donc occuper son temps libre à apprendre à mener les vaches dans un concours régional de grande renommée.

Apparemment sans lien, un politicien russe et sa famille sont exécutés pendant une représentation à l’opéra de Berlin par un ex agent du FSB reconverti en auto-entrepreneur de l’assassinat haut de gamme. Mais le village de Gryon où habite le policier n’est pas un lieu de villégiature des plus calmes comme on pourrait le penser. La neige, les montagnes, les edelweiss et les troupeaux en hivernage ne sont pas les seuls à peupler le coin. La première victime est une vache, celle de l’éleveur qui apprenait à Andreas à se présenter au concours. La bête est bientôt suivie dans le trépas par un éleveur jaloux, concurrent déçu du concours remporté par Andras et Yodeleuse. Ben évidemment, ce sera l’ami du flic qui sera soupçonné et celui-ci, bien qu’en dehors de ses fonctions, va mener l’enquête.

Ce n’est pas une mais trois affaires qui vont s’entremêler dans Qui a tué Heidi ?. Le tueur russe va venir prendre l’air des cimes helvètes, un mystérieux meurtrier psychopathe se met parallèlement à sévir dans la région et à enlever des jeunes femmes dont on retrouve les corps martyrisés auxquels s’ajoute un ancien projet d’hôtel de luxe, abandonné mais qui refait surface et dont les archives contient quelques acteurs décédés de façon pas aussi naturelle que décrété lors des premières constatations. Sans compter un ultime retournement de situation de l’enquête du précédent roman qui a lieu en tout début de celui-ci. De quoi largement occuper Andreas même s’il n’est plus en service.

C’est un vrai plaisir de retrouver tout le petit monde d’Andreas Auer dans un thriller vitaminé ne laissant pas une seconde de répit. Les événements et rebondissements s’enchaînent tout en gardant une large part de suspense jusqu’au dénouement - aux dénouements plutôt d’ailleurs - final. Rien de tel que quelques mystères bien épais s’ouvrant par un original assassinat de bovin pour tenir en haleine son lecteur dans ce roman choral où l’on peut suivre le très dangereux tueur russe, Litso Ice, l’énigmatique “homme qui s’enivrait du parfum de sa mère”, l’enquête d’Andreas, celle de la police, la vie quotidienne des habitants du village et leurs secrets enfouis, tout un monde à la fois sympathique et sordide.

Marc Voltenauer confirme avec cet opus le talent qu’il avait démontré dans Le dragon du Muveran, ses personnages sont complexes, riches, sa prose très agréable à lire et il sait maîtriser son son sujet d’un bout à l’autre du roman.


Notice bio

Marc Voltenauer est né en 1973 à Genève. Il est diplômé de théologie de l'Université de Genève et travaille dans les ressources humaines au sein d'un établissement bancaire. Le Dragon du Muveran, son premier roman a été publié par Slatkine et Cie en 2016.


La musique du livre

Pas mal de musique, en plus de la sélection, vous pourrez aussi trouver :

Mylène Farmer – À quoi je sers ? et Catherine d'Oex – Mistral Gagnant

Mozart - Piano Sonata No 11 A major K 331 Barenboim

Edward Grieg – Peer Gynt Suite N° 1 Op. 46 - Le Matin

Marilyn Manson – Sweet Dreams

The Cure – Lullaby

Elvis Presley – That's All Right Mama

Wagner - La Chevauchée des Walkyries


QUI A TUÉ HEIDI ? - Marc Voltenauer – Éditions Slatkine et Cie – 444 p. septembre 2017

photo : Pixabay

Chronique Livre : INAVOUABLE de Zygmunt Miłoszewski Top 10 : la sélection 2017 de Dance Flore ! Chronique Livre : SEPT JOURS AVANT LA NUIT de Guy-Philippe Goldstein