Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

CODE 93, un superbe polar écrit par un flic

CODE 93, un superbe polar écrit par un flic sur Quatre Sans Quatre

Pas facile d'innover et de trouver le ton juste dans le milieu du polar qui fourmille d'auteurs mais Olivier Norek est flic, ça aide, surtout quand on est, comme lui, pourvu d'un talent d'écriture certain.

Il retranscrit superbement dans CODE 93, sans en rajouter, sans noyer le lecteur dans des arcanes policères inutiles, le quotidien d'une enquête peu banale sur un terrain qu'il connaît sur le bout des doigts.


Le pitch

Deux découvertes extraordinaires vont perturber sérieusement les enquêteurs du SDPJ 93 et leur chef de groupe, le capitaine Victor Coste : un cadavre qui joue à Lazare et un toxico qui paraît victime d’auto combustion !

Vous ajoutez à cela quelques lettres anonymes semblant guider les flics, des magouilles alambiquées dans les fichiers de police. Une nouvelle recrue à intégrer et un ami de vingt ans qui s'en va, le capitaine Coste déstabilisé va devoir douter de tout et tous...


Ce qu'on en pense

Olivier Norek nous épargne le super héros, c'est déjà un très bon point, suffisamment rare dans ce genre pour être mis à son actif. Il décrit avec minutie le travail d'enquête mais, tout aussi précisément, la psychologie et les failles de ses personnages.

Oui, c'est laborieux, oui, c'est un travail de chien où rien n'est jamais gagné ni donné ni évident et l'auteur le traduit très bien dans son style et le rythme de son premier ouvrage. Il donne l'impression de se promener avec une Go-Pro sur son lieu de travail, l'écriture est cinématographique et, par dessus tout, crédible.

La machination mise à jour ne relève pas de la science-fiction, les puissants n'y sont pas tout-puissants et le chemin qui mène l'assassin au crime remarquablement balisé. Un bouquin bien agréable à lire, un suspense savamment construit mais pas artificiel, je retrouverai volontiers le capitaine Coste et son équipe si d'aventure il y a une ou des suites de cette qualité à ses aventures.


Code 93 – Olivier Norek – Éditions Michel Lafon – 362 p. - avril 2013

Chronique Livre : L'AFFAIRE PERCEVAL de Pascal Martin Top 10 : Les polars de l'été 2019 Chronique Livre : LA COLOMBIENNE de Wojciech Chmielarz