Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Le Black Midi :
1 synthé, 1 million de notes et 1 case en moins

Le Black Midi : 1 synthé, 1 million de notes et 1 case en moins sur Quatre Sans Quatre

Le Black Midi, vous connaissez ?

Il s'agit d'un ovni, d'un sous-genre musical plutôt obscur (sans mauvais jeu de mot) qui consiste à prendre la piste midi (sorte de partition numérique) d'un morceau donné, de le faire jouer par un simple piano virtuel et d'y ajouter tellement de notes et de déstructurations rythmiques qu'il en devient unique, torturé, et entièrement injouable.

Parmi les différentes vidéos de Black Midi que l'ont peut trouver sur internet, se dégagent deux tendances chez leurs auteurs : ceux dont la démarche consiste à faire exploser le compteur de notes et faire cracher à leur processeur toutes ses ressources sans déstructurer le morceau  (quitte à tricher un peu en utlisant des notes muettes) , et ceux qui dans le Black Midi aiment surtout le côté "Black", et transforment ainsi les mélodies les plus simples en quelque chose de sombre et dérangé.


Ce n'est forcément pas de la musique ... et ce n'est pas forcement beau

Si on ne peut pas vraiment parler de création musicale à part entière, on peut tout de même parler de création : l'aspect visuel est d'ailleurs presque aussi important que l'audio (pour ne pas parler de musique ...), la plupart des morceaux de black midi étant présentés tels que joués par le logiciel Synthesia, qui joue le tout note à note avec un code couleur associé à l'intensité de la note.

Pour conclure, je dirais que ce qui est intéressant, c'est que certains standards repris en version black midi dégagent une aura très particulière : loin de l'idée conventionelle du beau, certaines créations peuvent créer une réelle sensation de malaise, un peu à la manière du très célèbre thème de Lavanville de Pokemon qui a alimenté de bien folles rumeurs.

Si l'expérience vous tente, c'est à écouter au casque et à regarder en plein écran.

Chronique Livre : MÉDIUM LES JOURS DE PLUIE de Louis-Stéphane Ulysse L'univers trash, déjanté et WTF de Joan Cornellà Goat Simulator : le simulateur de chèvre est enfin de sortie !