Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Le TOP 10 2016 de Dance Flore

Le TOP 10 2016 de Dance Flore sur Quatre Sans Quatre

image tirée du film Silent Night


Humeur noire sous les guirlandes...

On va arrêter de parler de Noël, là deux secondes ! Cette liste est purement égoïste, juste pour SE faire plaisir et supporter les hurlements de joie des mômes qui déballent leurs cadeaux, puis les hurlements de déception car Papi de la Creuse a fait n'importe quoi avec Amazon, c'était Barbie par Stacy, puis les ratiocinations de belle-maman, les engueulades entre frangins, les bruits de la télé, les pin-pons du camions de pompiers et les chansons pré-enregistrées sur Bontempi émanant du cadeau du petit dernier.

Là, faut absolument s'esbigner en douce en prétextant des difficultés à digérer le foie gras, s'allonger peinard sur le canapé, aaaattention de pas se prendre les pieds dans le bolduc, là, voilà, non, dégage, le chat, et … non, non, pas dormir, du tout !!!! Lire ! Enfin un peu de paix, bon sang !

La liste est classée par ordre alphabétique, et oui, il y en a onze, et alors ? C'est Noël, c'est cadeau !

Bonne lecture !


Le TOP 10

Branches obscures – Nicolaj Frobenius – Actes Sud : La vie de Jo Uddermann, écrivain à succès, bascule quand il publie un nouveau roman biographique, d'un style qui tranche avec ses écrits précédents, qui retrace l'époque particulièrement trouble de son lycée quand il était l'ami d'un garçon décédé à l'âme violente. Dans ce texte, il s'intéresse à la noirceur de son défunt ami, se met à sa place, sonde son cœur et tente de comprendre ce qui a fait de lui cet être sombre et destructeur et pourquoi il était, malgré cela, son ami.
Petit à petit, des événements étranges se succèdent qui le mettent simplement mal à l'aise pour commencer et finissent par l'effrayer et prendre possession de sa vie.
Jo se rend compte que se glisser dans la tête d'un psychopathe n'est pas sans danger, finalement. L'écriture ne délivre pas, elle condamne, plutôt.

De si vieux ennemis – Alain van der Eecken – Rouergue Noir : Pour retrouver Palmyre, son ancien amour, Victor va devoir mettre le nez dans les affaires très très sales de la France collabo, fasciste et qui s'est fait un max de pognon après la guerre en cultivant des amitiés très rentables et précieuses avec les dictateurs africains...
Mais pour garder le secret des affaires, ces affreux sont, malgré leur grand âge, prêts à aller très très loin, et les armes anciennes sont encore en état de marche. Le passé est plus difficile à liquider que les petits fouineurs.

Désorientale - Négar Djavadi - Liana Levi : L'Iran d'hier et d'aujourd'hui, l'histoire intime, politique, intellectuelle de la famille de Kimiâ, un parcours étonnant, intense, très difficile au fur et à mesure que se resserre le piège de la dictature. Comment ce pays si occidentalisé a-t-il pu basculer ainsi ? Kimiâ et sa famille, pour fuir la répression à laquelle se livre le pouvoir sur les intellectuels, se réfugient en France. C'est la deuxième vie de Kimiâ, celle qu'elle se construit dans l'exil, refusant les clichés et les interdits, libre et rebelle avant tout. Jeune femme homosexuelle, en attente d'une insémination, Kimiâ va rompre définitivement avec l'épopée familiale, traçant ainsi sa propre route, sans modèle, sans tabou, sans a priori. Un roman inclassable, les Mille et une nuits façon punky-rock, BO idoine et yeux charbonneux en prime.

La terre des Wilson – Lionel Salaün – Liana Levi : Les Etats-Unis de la prohibition, de la grande dépression, l'Oklahoma, le chômage dans les villes et le combat sans fin pour arracher une maigre production à la terre trop sèche. Dickie et sa mère vivent dans la terreur des colères du père qui, par frustration et colère, les frappe régulièrement.
Pour sauver leur peau, Dickie décide de fuir avec sa mère, promettant à Annie-Mae, son grand amour, seule joie de son existence sordide, de revenir la chercher.
Les années passent, la sécheresse et les tempêtes de sable, la morne vie sans joie où tout est lutte sans grand espoir de gagner davantage que la survie.
Un jour, Dickie revient se confronter à son passé. En est-il encore temps ?

Le Problème à trois corps - Liu Cixin Actes Sud : Le Révolution chinoise, les Gardes rouges, la société impitoyablement vidée de ses intellectuels et de ses scientifiques... mais une base secrète gouvernementale, baptisée Côte Rouge, cherche quand même à entrer en contact avec des extra-terrestres. 40 ans plus tard, une vague de suicides inexpliqués décime les rangs des scientifiques qui ont pourtant retrouvé droit de cité depuis longtemps. Une enquête se met en place, avec un scientifique spécialiste des nanotechnologies infiltré dans une société étrange d'adorateurs des Trisolariens, des extraterrestres en route vers la Terre. Leurs intentions sont tout simplement d'envahir la Terre puisque la leur n'est plus viable. Comment dit-on Bienvenue en trisolarien ?

Ma part de gaulois - Magyd Cherfi - Actes Sud : Dans ce récit autobiographique, Magyd Cherfi revient sur l'année de son Bac, dans son quartier à Toulouse. 1981, ça rappelle des trucs à certains d'entre nous , n'est-ce pas ? A lui aussi, parce qu'il est le premier de sa famille, mais aussi le seul de son quartier, à l'avoir, le Bac ! Ce sésame, ce symbole d'intégration qui rend les yeux bleus et les cheveux blonds et lisses. Sa part de gaulois à lui, c'est ce désir d'absorber la culture donnée en modèle dans l'école de la République, un désir qui lui vaut cependant des coups et des brimades, parce qu'il ose utiliser des adverbes, lire des romans et écrire des poésies, parce qu'il semble faire corps avec l'oppresseur et renoncer à ses origines. Magyd Cherfi raconte avec truculence, fantaisie et un optimisme à tout casser son parcours tout jalonné de contradictions, de fulgurances, d'amitié aussi. Sa part de gaulois, en ces temps de salut au drapeau national et autres niaiseries douteuses, c'est l'air frais de sa curiosité et du goût pour la langue, la culture, le verbe d'où qu'il vienne. Le Gaulois n'est pas toujours celui qu'on croit.

Sanguinaires – Denis Parent – Robert Laffont : Est-ce qu'on est encore père quand on a perdu son fils ? Il n'y a même pas de mot pour désigner celui qui a perdu son enfant. Acculé à la fuite pour sauver son petit-fils fantasque qui converse avec les morts aussi aisément qu'avec les vivants, les fautes du fils aux fesses, le grand-père, ancien musicien corse, cherche désespérément la mère du petit pour le mettre en sécurité. Mais qu'est-ce que ça veut dire la sécurité quand on a affaire à la mafia corse ?
Une cavale, une vraie, jamais de repos, jamais à l'abri, un enfant trop intelligent et sensible à protéger pour se racheter, peut-être. La mort rôde, insatiable, fou celui qui pense lui échapper. Il est des rendez-vous auxquels on ne peut que se livrer.

Sur l'île, une prison - Maurizio Torchio - Denoël : Une voix, la voix de toutes les voix. Un détenu, un presque mort, à l'isolement depuis des années pour le meurtre d'un gardien. Il raconte, il raconte tout puisque ça n'a plus aucune importance : les brimades, les tortures, les gardiens devenus fous sur l'île, qui ne redoutent plus rien et qui ne respectent plus aucune règle. Pour eux, le monde hors de la prison ne veut plus rien dire, ils ne se définissent plus que par rapport à leur travail. 
La prison, un lieu totalement hiérarchisé dans lequel les détenus recréent un monde et des valeurs qui leurs sont propres, plus raisonnables et logiques que dans le monde extérieur, une façon de donner du sens à une détention qui n'en a plus, lorsqu'on est coupé des vivants depuis trop longtemps.

Terre Déchue – Patrick Flanery – Robert Laffont : L'Amérique parano, homophobe, raciste et violente, où chacun est un danger en puissance. La sécurité de tous est l'objet de la convoitise de grands groupes industriels qui contrôlent petit à petit la société.
Dans un lotissement peu à peu inondé, qui se vide de ses habitants, un couple emménage dans une maison qui prend l'eau et qui s'affaisse petit à petit.
Leur petit garçon est le seul l'invisible, le Monstre qui vit dans les entrailles de la maison, l'ancien propriétaire décidé à les éliminer de ce qu'il considère encore comme son domaine.
Une atmosphère orwellienne, un constat terrible sur la société américaine en mode autodestruction. Les rêves des enfant sont plus lucides que ceux des adultes, mais leur vulnérabilité les condamne irrémédiablement.

Winter Road - Jeff Lemire - Futuropolis : La neige, le froid, les bleds paumés du Canada. Derek, c'est un bourru, un taiseux, un que la vie a empoigné et puis jeté là, sans trop se soucier de recoller les morceaux. Depuis qu'il a fichu une raclée monumentale à un joueur de hockey de l'équipe adverse, il ne fait plus grand chose de bien, et il picole dur, toujours à un verre de foutre son poing dans la gueule de quelqu'un. Mais un jour, sa sœur revient au bercail, parce que son mec l'a frappée une fois de trop. Ils ne se sont pas vus depuis longtemps, ils sont cabossés tous les deux, seuls et ravagés par la vie qui ne leur a jamais fait de cadeau. Comment se reconstruire, comment s'apprivoiser, est-ce seulement possible ? Une histoire forte sur fond de violence familiale et de solitude brutale.


Un bonus ? Allez, parce que c'est vous...

Troupe 52 - Nick Cutter - Denoël : Des scouts et leur chef seuls sur une île déserte canadienne, façon feux de camps et survival en pleine nature. Opinel, foulard, lits superposés et débrouillardise disciplinée : devenir un homme, quoi. Oui, d'accord, mais ils ne sont pas seuls très longtemps. Arrive un genre de Walking presque Dead et surtout surtout porteur d'un ver mutant monstrueux et de ses milliers de petits œufs qui ne demandent qu'à éclore... en vous. Le manuel des Castors Juniors ne va peut-être pas suffire...
A lire en dehors des repas.


Nos précédents TOP 10

Notre Top 10 des THRILLERS - été 2017 TOP 10 estival 2017 de Dance Flore Notre TOP 10 des POLARS - ÉTÉ 2017