Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Notre TOP 10 des Polars 2016 - Vacances d'été

Notre TOP 10 des Polars 2016 - Vacances d'été sur Quatre Sans Quatre

photo : Pixabay


En quête d'intrigues estivales ?

Le rituel recommence avec cette fin du mois de juin : où aller pour trouver le soleil ? Comment y aller ? Avec qui ? Toutes ces questions, à vous de voir ! Passer du temps à y répondre a déjà un parfum de vacances. Une fois ces épineuses interrogations réglées, il faudra vous occuper du principal : que lire sous le parasol ou le soir au bivouac ? Là, Quatre Sans Quatre peut vous aider avec quelques TOP 10 de derrière les fagots. À commencer par les polars, pour ceux qui aiment les enquêtes tortueuses, les flics débordés et stressés, les privés ou les journalistes fouineurs en diable...

Entre deux glaces framboise/caramel et un enduit complet d'écran total bien gras qui vous pourrit les doigts, courir derrière des criminels, les orteils enfin libres dans le sable chaud, ne peut vous faire que du bien et combattre ce léger embonpoint collecté à coups de raclette, pot-au-feu et autre choucroute, cet hiver. Pas le temps donc de se tromper dans ses choix, ces polars sont taillés sur mesure pour les amateurs du genre, et ceux qui souhaitent le découvrir par le haut du panier.

Liste, totalement subjective, classée par ordre alphabétique évidemment, ils sont tous excellents. Comme toujours un petit bonus qui vous en fait douze à la dizaine, abondance de biens ne peut pas nuire...

En cliquant sur les titres, vous irez directement vers l'article de Quatre Sans Quatre relatif à l'ouvrage. Pour les auteurs, s'ils sont venus nous parler de leur roman dans Des Polars et des Notes, vous serez renvoyés vers l'émission où ils sont intervenus.


Le TOP 10 Quatre Sans Quatre

À l'Ombre des Patriarches - Pierre Pouchairet - Jigal Polar : le plaisir de retrouver les personnages d'Une Terre pas si Sainte dans deux enquêtes particulièrement délicates. Le meurtre d'une jeune Européenne à Jérusalem-est et la disparition d'une Française, membre de la mission de coopération policière entre l'UE et l'État palestinien, EUPOL. La folie meurtrière n'est jamais loin dans cette région, propice à toutes les manipulations religieuses ou politiques. Comme d'habitude chez Pierre Pouchairet, des intrigues fortes par un auteur qui connait extrêmement bien le terrain où il aventure ses personnages. 

Entre Hommes – German Maggiori – éditions La Dernière Goutte : Buenos-Aires, un sénateur, un banquier et un magistrat dans un luxueux appartement pour une partie fine en compagnie de deux travestis et d'une prostituées. Manque de chance, la pute claque d'une overdose et un petit malin a filmé toute la scène. C'est cet enregistrement qui sera l'enjeu de ce formidable polar argentin, le meilleur de tous les temps pour ce pays d'après la presse.

Le Désert ou la Mer – Ahmed Tiab – éditions de l'Aube – collection l'aube noire : le calvaire des migrants subsahariens, obligés de quitter leur pays, leur famille, par pauvreté, sexisme, répression politique qui deviennent des proies faciles pour les passeurs et policiers corrompus des régions qu'ils doivent traverser. Kémal Fadil, un flic algérien intègre, va remonter les filières dans un polar passionnant de bout en bout. Un personnage déjà rencontré cette année dans Le Français de Roseville.

Le Principe de ParcimonieAmédée Mallock – Fleuve éditions : Dans un Paris submergé par la Seine, le commissaire Mallock, à peine revenu de son affaire bordelaise, Les Larmes de Pancrace, doit retrouver la Joconde et un criminel polichinelle particulièrement retors. Les « peoples » en prennent pour leur grade, l'hypocrisie et les marchands du temple également. Truculent, hénaurme, un polar qui détonne.

Les Disparus du Phare – Peter May – éditions du Rouergue – collection Rouergue Noir : un homme revient à lui sur une plage inconnue. Il ne sait ni ce qu'il fait là, ni qui il est. Les rares infos qu'il obtient n'expliquent pas sa présence dans cette île du nord de l'Écosse, ni les raisons de sa présence. De secrets en fausse piste, Peter May livre un polar fascinant, à l'intrigue époustouflante. Ce retour sur L'Île des Chasseurs d'Oiseaux est une réussite totale.

Les Salauds Devront PayerEmmanuel Grand – Liana Levi : Un fait divers banal, la mort d'une jeune fille, va servir de révélateur à l'extrême misère sociale de cette friche industrielle du Nord. L'aciérie, unique pourvoyeuse d'emploi, a fermé ses portes il y a des années mais les comptes ne sont pas soldés. Ils prennent racines dans les anciennes guerres coloniales et les conflits sociaux qui ont émaillé la vie de l'entreprise. Un flic original va fouiller les entrailles nauséabondes de l'histoire locale pour comprendre les rouages du drame. Magnifique roman les deux pieds dans le réel.

Rien ne se Perd – Cloé Mehdi – Jigal Polar : Mattia, onze ans, habite un quartier défavorisé d'une ville ordinaire. Il vit chez son tuteur, Zé, et Gab, la compagne de celui-ci, suicidaire. Des tags, de plus en plus nombreux, rappellent sur les murs de la cité la mort dix ans plus tôt de Saïd, un jeune de quinze ans tué par un flic. Mattia va petit à petit rassembler les pièces du puzzle, aidé par les mères, les sœurs, les amis de Saïd. Brut de brut, sauvage, dru et cru, ce polar ne peut pas laisser indifférent. Superbement écrit, une plongée dans les conséquences à très long termes de l'impunité après les violences policières.

Rural Noir – Benoit Minville – éditions Gallimard – collection La Série Noire : loin de tout, un gang d'ados vit ses longues vacances ennuyeuses dans la campagne reculée du Nivernais. Histoire de jeunesse, de balades en vélo, de bagarres et de petits et grands drames. Dix ans plus tard, l'un d'entre eux revient après un long voyage et la crise, la désertification et les vices de la ville sont passés par là. Un passionnant polar country écrit avec beaucoup de talent.

SurtensionsOlivier Norek – éditions Michel Lafon : Toujours dans le 9-3, toujours aux limites de la procédures mais aussi au bord de la rupture. Apres les manipulations des statistiques policières dans Code 93, les magouilles de politique municipale des Territoires, les prisons et la désillusion, voire la désespérance qui guette le flic de choc. Une justice de bouts de ficelle, une prison destructrice, des moyens dérisoires pour la police, Olivier Norek traite, l'un après l'autre, dans un roman policier de très haut vol, les plaies béantes du versant répressif se notre société.

Trop de Morts au Pays des MerveillesMorgan Audic - éditions du Rouergue : Un polar très noir, empli de références aux contes de notre enfance et à l'oeuvre de Lewis Carroll en particulier. Alice a disparue ! Jeune avocate, elle n'a plus donné aucun signe de vie depuis 3 ans. Son mari, Christian la recherche, victime lui-même d'un accident qui l'a privé de sa mémoire. Un parfum d'autrefois pour une intrigue très actuelle. Un roman à découvrir absolument !


Bonus

Au Plus Près – Joy Castro – éditions Gallimard – collection La Série Noire : Une jeune journaliste mène l'enquête sur la mort de son ancienne prof de journalisme, elle n'a aucune confiance dans la police de La Nouvelle-Orléans qui s'est définitivement décrédibilisée lors des événements liés aux suites de l'ouragan Katrina. Elle va mettre à jour un vaste et juteux trafic de chevaux de course impliquant un très haut personnage politique et voir confirmer ses doutes sur l'éthique qui anime les forces de l'ordre. Rien n'est jamais simple ou ordinaire dans cette ville et l'ambiance du roman, proche de le série Treme, est fantastique.

Sois Belle et T'es Toi! – Jérémy Bouquin – éditions Lajouanie : un vrai polar, sauf que l'enquêteur veut devenir enquêtrice et que cette transformation en cours va perturber ses investigations et ses relations aux autres. D'une banale affaire d'escroquerie à l'assurance, indigne de son talent, Samuel/Samantha va faire le point de départ de sa mutation et changer son point de vue sur la vie et ses aléas. Très fin, subtil et élégant, ce roman transgresse les genres avec habileté.


YAPUKA

Choisir dans ce TOP 10, penser à l'écran total, au seau et la pelle pour les châteaux éphémères et à vous plonger dans ces livres passionnants en rôtissant ou, le soir venu, dévorer les intrigues, soit nonchalamment alanguis dans vos hamacs, soit pelotonnés sous la tente...

Quatre Sans Quatre vous souhaite d'excellentes vacances et de bonnes lectures.

Chronique Livre : SIX-QUATRE d'Hidéo Yokoyama Chronique Livre : À L'OMBRE DU POUVOIR de Neely Tucker Chronique Livre : UN BILLET POUR L’INCONNU de Véronique Zaborowski