Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Notre TOP 10 des POLARS - Noël 2016

Notre TOP 10 des POLARS - Noël 2016 sur Quatre Sans Quatre

Ça sent le sapin...

Non, non, pas celui des « Paletots sans manche » de Nestor Burma, rassurez-vous. Celui avec des guirlandes, des boules, des lumières qui clignotent et des paquets en-dessous. Vous voyez ce que je veux dire ? Il va donc être temps de songer à dénicher le cadeau qui fait mouche, le présent judicieux qui comblera vos proches ou de leur distiller innocemment les indices afin de vous faire gâter par eux. Comme chaque année, Quatre Sans Quatre vous file un petit coup de main avec une série de TOP 10, et nous débutons aujourd'hui avec les polars et romans policiers. 1600 polars et thrillers sont publiés chaque années en France, pas simple d'y retrouver ses petits...

Dix enquêtes alambiquées, du suspense, de l'action, des atmosphères lourdes et noires, des collectes d'indices, des vengeances, il y a de tout et, surtout, de partout. Nous irons jusqu'en Chine et au Japon en passant par l'Argentine, l'Allemagne, la Pologne et la Catalogne, sans oublier la France et l'Italie. Comme tout enquêteur qui se respecte, le lecteur de polar doit avoir la curiosité chevillée au corps et faire fi des frontières, le mystère n'en a pas plus que l'argent n'a d'odeur, peut-être même moins...

Liste classée par ordre alphabétique évidemment, ils sont tous excellents. Et, comme d'hab, nous n'avons pas pu résister, nous avons ajouté un petit bonus qui fera passer le TOP 10 de la dizaine à la douzaine, mine de rien, sans avoir l'air d'y toucher. Et comme il nous semble bien qu'il y a toujours treize dans une douzaine...


Le TOP 10 Quatre Sans Quatre

Entre Hommes – German Maggiori – éditions La Dernière Goutte : Buenos-Aires, un sénateur, un banquier et un magistrat dans un luxueux appartement pour une partie fine en compagnie de deux travestis et d'une prostituées. Manque de chance, la pute claque d'une overdose et un petit malin a filmé toute la scène. C'est cet enregistrement qui sera l'enjeu de ce formidable polar argentin, le meilleur de tous les temps pour ce pays d'après la presse.

Hong Kong Noir – Chan Ho-kei – Éditions Denoël : Hong Kong Noir, c'est six polars pour le prix d'un. Six enquêtes pointues, malignes, imprégnées de l'atmosphère unique de Hong Kong et de ses différents visages façonnés par l'histoire. Une chronologie inverse, la première affaire se passe en 2013, la dernière en 1967, un fil rouge, un flic hors du commun, l'inspecteur Kwan Chun-dok, une légende de la police locale surnommée « le Divin Détective ». Kwan Chun-dok est un concentré de Maigret, Sherlock Holmes et Harry Bosch. À découvrir absolument et pas seulement pour l'exotisme !

La Rage – Zygmunt Miloszewsi – Fleuve Éditions : troisième volet des enquêtes du procureur Teodore Szacki. Perdu dans un patelin proche de la frontière allemande où il ne se passe rien de croustillant, Teodore se voit confier une affaire de squelette retrouvé sur un chantier. Rien que de banal, sauf que le squelette est composé d'os de différents cadavres... C'est ennuyeux. Et préoccupant. Peut-être est-ce pour cela que Szacki n'écoute que très distraitement une femme qui vient se plaindre de possibles violences conjugales ? Les conséquences vont être terrible pour cette pauvre femme et pour Szacki lui-même... Du très grand art, comme toujours chez Miloszewski.

Le Fleuve des Brumes - Valerio Varesi – Agullo Éditions : Une crue menace, une péniche, comme un bateau ivre, passe sur le Pô, sous le nez des hommes chargés de surveiller le fleuve, elle n'a aucune attache, dérive sans moteur dans le courant, mais parvient tout de même à éviter les arches difficiles du pont. Son pilote est introuvable, son frère est découvert peu après défenestré. Ces deux hommes ont un lourd passé, des exactions commises du temps de Mussolini. Le commissaire Soneri, au fur et à mesure de l'avancée de son enquête pense que ce lourd passé est directement lié à cette mort et cette disparition. Un polar à la Simenon, au rythme lent des péniches, magnifiquement écrit, un excellent moment de lecture.

Les salauds devront payerEmmanuel Grand – Liana Levi : Un fait divers banal, la mort d'une jeune fille, va servir de révélateur à l'extrême misère sociale de cette friche industrielle du Nord. L'aciérie, unique pourvoyeuse d'emploi, a fermé ses portes il y a des années mais les comptes ne sont pas soldés. Ils prennent racines dans les anciennes guerres coloniales et les conflits sociaux qui ont émaillé la vie de l'entreprise. Un flic original va fouiller les entrailles nauséabondes de l'histoire locale pour comprendre les rouages du drame. Magnifique roman les deux pieds dans le réel.

Mortels TraficsPierre Pouchairet – Fayard : Prix du Quai des Orfèvres 2017. Deux enfants sauvagement assassinés à l'hôpital Necker, un gros transport de cocaïne et de cannabis en préparation de l'Espagne vers la France, un pépé un peu trop curieux, voilà de quoi exciter les service de la Crim' et les Stups de Nice qui vont devoir collaborer. Un scénario millimétré, une description très professionnelle du travail d'enquête et de la procédure, Mortels Trafics, c'est aussi un suspense dingue et des rebondissements en cascade, du grand art. Après Une Terre pas si Sainte, La Filière Afghane et À l'Ombre des Patriarches, tous parus chez Jigal Polar, Pierre Pouchairet nous livre son talent et sa connaissance du métier dans un roman policier d'exception.

Rien ne se perdCloé Mehdi – Jigal Polar : Mattia, onze ans, habite un quartier défavorisé d'une ville ordinaire. Il vit chez son tuteur, Zé, et Gab, la compagne de celui-ci, suicidaire. Des tags, de plus en plus nombreux, rappellent sur les murs de la cité la mort dix ans plus tôt de Saïd, un jeune de quinze ans tué par un flic. Mattia va petit à petit rassembler les pièces du puzzle, aidé par les mères, les sœurs, les amis de Saïd. Brut de brut, sauvage, dru et cru, ce polar ne peut pas laisser indifférent. Superbement écrit, une plongée dans les conséquences à très long termes de l'impunité après les violences policières.

Rural Noir – Benoît Minville – éditions Gallimard – collection La Série Noire : loin de tout, un gang d'ados vit ses longues vacances ennuyeuses dans la campagne reculée du Nivernais. Histoire de jeunesse, de balades en vélo, de bagarres et de petits et grands drames. Dix ans plus tard, l'un d'entre eux revient après un long voyage et la crise, la désertification et les vices de la ville sont passés par là. Un passionnant polar country écrit avec beaucoup de talent.

Société Noire - Andreu Martín – Asphalte Éditions : Les triades ne sévissent pas qu'en Chine : elles se déploient aux États-Unis et en Europe. Seule Barcelone se croit encore épargnée. À tort, selon l'inspecteur Diego Cañas. Il charge son indic Liang, un Sino-Espagnol né à Hong Kong, d'infiltrer pour lui la très discrète mafia chinoise. C'est le début d'une longue enquête et la lente infiltration d'une mafia particulièrement secrète et retorse. Un très grand polar.

SurtensionsOlivier Norek – éditions Michel Lafon : Toujours dans le 9-3, toujours aux limites de la procédures mais aussi au bord de la rupture. Après les manipulations des statistiques policières dans Code 93, les magouilles de politique municipale dans Territoires, les prisons et la désillusion, voire la désespérance qui guette le flic de choc. Une justice de bouts de ficelle, une prison destructrice, des moyens dérisoires pour la police, Olivier Norek traite, l'un après l'autre, dans un roman policier de très haut vol, les plaies béantes du versant répressif de notre société.


Le Bonus

Il était une fois l'inspecteur Chen - Qiu Xiaolong - Liana Levi : Il était une fois l'inspecteur Chen – Qiu Xiaolong – Liana Levi : Après neuf enquêtes, dont Cyber China) au cœur de la société chinoise, des résultats remarquables malgré un appareil du parti qui voit d'un mauvais œil un policier qui s'intéresse de trop près à la corruption, l'inspecteur Chen Cao raconte son adolescence et ses débuts de flic. Une jeunesse marquée par la Révolution culturelle décrétée par le président Mao et appliquée avec un zèle imbécile par des hordes de jeunes gardes rouges. Son père, commerçant, propriétaire d'une échoppe, va subir l'opprobre et les maltraitances... Plus qu'une enquête, plusieurs anecdotes et la première affaire du jeune Chen, un roman patchwork superbe précédé d'un préambule magnifique. À découvrir absolument.

Irezumi – Akimitsu Takagi – Éditions Denoël : Le Japon après la guerre, les blessures, les rancoeurs, la défaite. Dans cette atmosphère triste et glauque, une collection de personnages hétéroclites et vénéneux, en particulier une femme provocante, belle à damner un shintoïste pratiquant, avec pour principal vêtement un irezumi de toute beauté, le tatouage traditionnel intégral devenu prohibé au Japon. Des meurtres évidemment, dont celle de la femme serpent, tous très étranges et énigmatiques, et des suspects à foison. Entre passé et présent, douleur et désir, amour fou et vénalité, rien de tel qu’une bonne partie de shogi pour comprendre qui est le coupable. Une plongée dans un Japon noir et fascinant aux couleurs éclatantes sous le kimono, attention ça va piquer...

Le désert ou la merAhmed Tiab – éditions de l'Aube – collection l'aube noire : le calvaire des migrants subsahariens, obligés de quitter leur pays, leur famille, par pauvreté, sexisme, répression politique qui deviennent des proies faciles pour les passeurs et policiers corrompus des régions qu'ils doivent traverser. Kémal Fadil, un flic algérien intègre, va remonter les filières dans un polar passionnant de bout en bout. Un personnage déjà rencontré cette année dans Le Français de Roseville.


YAPUKA

Vérifier, en loucedé, que celui ou celle que vous voulez combler d'un polar de qualité ne le possède pas déjà dans sa bibliothèque, et vous rendre illico dans une librairie indépendante avant qu'il n'y en ait plus, de librairies et de bouquins. Ou à vous offrir quelques heures de lecture savoureuse, on est jamais si bien servi que par soi-même...

Quatre Sans Quatre vous souhaite de bonnes lectures et d'excellentes Fêtes de fin d'année !

pour retrouver nos précédents TOP 10

Chronique Livre : LA CHANCE DU PERDANT de Christophe Guillaumot Chronique Livre : PUNK FRICTION de Jess Kaan Chronique Livre : ENTRE DEUX MONDES d'Olivier Norek