Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Radio :
DES POLARS ET DES NOTES #29

Radio : DES POLARS ET DES NOTES #29 sur Quatre Sans Quatre

Hors pistes...

Refuge, réfugiés, frontières, go fast, trafics, passages clandestins ou en force, pas un jour sans que l'actu parle de ces sujets, bien utiles à certains politiciens en manque de programme original, un idéal aiguiseur de peur. Les polars sont toujours en-dehors des limites, prêts à tout franchir parce que c'est leur nature même, ils mettent, grâce à leurs personnages, de l'humanité là où on en parle si peu ou de manière trop globale et de la réalité sur nos fantasmes.

Tous les livres présentés au cours de cette émissions sont liés plus ou moins à l'autre, à l'étranger qui fuit, à l'accueil qui lui est réservé, à son sort une fois réfugié, aux frontières et aux barbelés des camps où parfois ils finissent. Autant de raisons pour ne pas faire de généralités, oublier ces mots absurdes qui noient tous ces gens dans une masse indistincte et déshumanisée.

Une playlist d'enfer, des romans passionnants, cette dernière émission de l'année va vous faire voyager et danser...

Toute l'équipe de Des Polars et des Notes vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année !

Bonne écoute et à l'année prochaine...


AU SOMMAIRE CE MOIS-CI :

LIVRES ET INTERVIEWS

Bienvenue à Cotton's Warwick – Michaël Mention – Ombres Noires : Cotton's Warwick est une sorte de village fantôme de l'Outback, ce désert des territoires du nord de l'Australie, abandonné par ses habitants au fur et à mesure que les mines se sont taries et que la terre s'est épuisée. Il ne reste que 17 rescapés, des vieux, des cinglés, un étranger à qui personne ne parle, et une femme, Karen, célibataire, qui sert au bar et prépare la bouffe en essayant de ne pas se faire violer, c'est pas simple. Les épouses des épaves peuplant les lieux se sont depuis longtemps suicidées ou laissées mourir de désespoir. Quelques morts suspectes suffisent à déclencher de véritables scènes d'apocalypse chez cette bande de cinglés... Un roman hallucinant !

Interview « coup de coeur » : Philippe Lescarret pour son polar Nous n'irons plus au bois, paru aux éditions du Cairn, dans la collection Du Noir Au Sud. Sinistre découverte dans le bois de Pau, Élodie Delage, vingt-trois ans, décédée, pendue à une branche. Suicide ou meurtre maquillé ? Certains détails troublants poussent le lieutenant Yann Loubeyres et son équipe à enquêter sur les derniers jours de la jeune étudiante en histoire et tenter de découvrir ce qui se cache derrière ce drame. Et il s'en dissimule des choses, jusqu'à des faits remontants à la seconde guerre mondiale.

Le Roman de Dance Flore : un roman très noir ce mois-ci avec Terre Déchue de Patrick Flanery paru aux éditions Robert Laffont. Le roman se situe aux Etats-Unis, dans un futur proche, dans une atmosphère paranoïaque où le but ultime est de se protéger le plus efficacement possible de toute menace, où l'autre est par essence un danger et où la vie est confisquée par une grande entreprise, EKK, qui en contrôle tous les aspects... Une histoire orwellienne dans un roman cataclysmique passionnant.

Le Livre du Mois : interview de Négar Djavadi qui a frappé très fort avec son premier roman, Désorientale, paru chez Liana Levi. Prix du Style 2016, Prix des librairies L'autre Monde et Folies d'encre 2016, Désorientale a été un des phénomènes de la rentrée littéraire. Il raconte la saga de Kimiâ, Iranienne vivant en France, en attente d'une PMA. Dans la salle d'attente de l'hôpital, celle-ci évoque sa pléthorique famille, les Sadr, les persécutions, les révoltes adolescentes, la vie tout simplement. Un magnifique portrait de femme, une découverte de ce pays toujours enveloppé de mystère et de son histoire.

Mortels Trafics – Pierre Pouchairet - Fayard : Prix du Quai des Orfèvres 2017. Paris : Deux enfants assassinés de sang froid à l'hôpital Necker. Un crime odieux, signé par un slogan islamiste écrit avec le sang des petites victimes. Le commandant Patrick Girard et son groupe de la Crim' sont chargés de l'affaire. En Espagne, des truands, hyper motivés, préparent un gros transport de came pour la France. À Nice, la commandant Léanne Vallauri de la brigade des Stups est sur l'affaire du convoyage espagnol, la cargaison étant destiné à un parrain local. Elle se prépare à aller les attendre. Les deux enquêtes vont bien sûr se rejoindre dans ce polar survitaminé.


Le coin des éditeurs : Pierre Fourniaud est venu nous présenter sa maison d'édition indépendante, La Manufacture de Livres, avec de grands auteurs comme Paul Colize ou Marie Van Moere, mais aussi sa toute nouvelle collection entièrement consacrée à la Russie, créée en octobre, Zapoï. Au travers de documents, comme Banditsky ! ou de romans, Guerre de Vladimir Kozlov, cette collection nous fait vivre la société russe et ses rouages les plus secrets.


LA ZIK :

Ça remue quelque peu sur cette émission, normal, de l'entraînement avant les réveillon ne peut pas vous faire de mal. Et on finit avec une chanson russe dont j'ignore toujours le titre, si quelqu'un manie le cyrillique, je suis preneur de la traduction ;-)

Wolfmother : Colossal
Police : Roxanne
The Black Keys : Gold On The Ceiling
Joe Strummer & The Mescaleros : Coma Girl
Guns N Roses : Sweet Child O' Mine
Zemphira (Земфира) : Хочешь?


Comment ça s'écoute Des Polars et des Notes ?

En décorant le sapin, c'est le moment, ou en emballant amoureusement vos achats, mais pas en fourrant la dinde, c'est beaucoup trop tôt, elle va être avariée avant le réveillon...

Concrètement, en consultant la grille des programmes de notre partenaire Radio Évasion ou en podcast en cliquant ICI

Bonne écoute, Joyeuses Fêtes et à l'année prochaine !

Vous pouvez désormais joindre Des Polars et des Notes via : dpn@radioevasion.net

Radio : DES POLARS ET DES NOTES - Spécial HISTOIRE Radio : DES POLARS ET DES NOTES #38 Radio : DES POLARS ET DES NOTES #37