Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Radio :
DES POLARS ET DES NOTES #39

Radio : DES POLARS ET DES NOTES #39 sur Quatre Sans Quatre

Drôle de jeux

Jeux de dupes, de miroir, d'échec, de dames, le polar joue beaucoup. Criminels, espions ou flics se livrent de superbes partie de cache-cache ou de poker menteur pour notre plus grand plaisir, les auteurs s'amusent à nous perdre dans les méandres de leurs énigmes, à nous égarer dans les labyrinthes de leur imagination, peut-être pour mieux nous faire redécouvrir le réel tel qu'il est ou tel que nous oublions de le regarder, trop occupés à avaler les vérités prédigérées des médias.

De Calais à Toulouse, en passant par les USA, le Canada, le Québec ou le plateau d'Albion, chacun cherche à tirer son épingle du jeu auquel il se livre. Parfois, hélas, il n'y a que des perdants, la réalité n'est pas toujours tendre, rarement même, il est pourtant bon d'y être confronté au cours d'une bonne histoire. C'est cela un livre, détente, plaisir et réflexion, on va pas se gêner !

Pour les oreilles, il y a ce qu'il faut dans les romans très noirs parus en ce mois d'octobre...

Bonne écoute !


AU SOMMAIRE CE MOIS-CI :

Livre

Entre deux mondes – Olivier Norek – Éditions Michel Lafon : Fuyant un régime sanguinaire et un pays en guerre, Adam a envoyé sa femme Nora et sa fille Maya à six mille kilomètres de là, dans un endroit où elles devraient l'attendre en sécurité. Il les rejoindra bientôt, et ils organiseront leur avenir.Mais arrivé là-bas, il ne les trouve pas. Ce qu'il découvre, en revanche, c'est un monde entre deux mondes pour damnés de la Terre entre deux vies. Dans cet univers sans loi, aucune police n'ose mettre les pieds. Un assassin va profiter de cette situation...

INTERVIEWS

Vincent Crouzet pour Retex paru aux Éditions Le Passeur dans la collection Rives Noires. À la fin des années 2000, Laure de Beaugency, agent au Service Action de la DGSE, est envoyée en mission de reconnaissance dans les montagnes afghanes. Quelques jours plus tard, Laure et son binôme, Serge, sont portés disparus. Seule Laure sera récupérée, en vie, mais murée dans un silence qui ne lui permet pas d’effectuer son retour d’expérience. Plutôt que de la radier de ses effectifs, le colonel Montserrat donne à Laure une dernière chance, en lui confiant la responsabilité de la sécurité de la station d’interceptions électroniques de la DGSE sur le plateau d’Albion, en Provence.

Fabio M. Mitchelli pour Le tueur au miroir publié par Robert Laffont dans la collection La Bête Noire. Fasciné par leurs tatouages, il les appâte avec son appareil photo, fige leurs désirs de starlettes sur du papier glacé, puis les tue et s'empare de ce qu'il convoite. Le lendemain, on retrouve le corps de ces jeunes femmes sur les berges du Saint-Laurent, le pubis orné d'éclats de miroir et un morceau de peau découpé. Pour piéger celui qu'à Montréal on appelle déjà « le tueur au miroir », il faut des flics borderline : Louise Beaulieu, qui se fiche des limites et des règles, et Carrie Callan, qui, sous son air bien sage, est un vrai pitbull.

Le roman de Dance Flore : Peace and Death de Patrick Cargnelutti publié aux Éditions Jigal Polar. Colette, maintenant vieille, installée dans une maison de retraite plutôt chicos, qui flanche de la mémoire, et Céleste, la flique qui déteste louper son petit déjeuner et apprécie les Beaux-Arts vont s'affronter autour du meurtre d'une pensionnaire maquillé en accident. Un jeu plutôt serré de poker menteur et une grande plongée dans le passé de Colette, un passé fort mystérieux et très très passionnant, surtout pour une femme qui, officiellement, n'existe pas.

Christophe Guillaumot pour La chance du perdant paru aux Éditions Liana Levi. Renato Donatelli, dit le Kanak, a quitté la Nouvelle Calédonie il y a des années pour le SRPJ de Toulouse. Un mètre quatre-vingt-dix-neuf, tout en muscles et gentillesse, ce gardien de la paix vient d’être mis au placard à la section des courses et jeux en compagnie du jeune lieutenant Cussac, mais tous deux prennent très à coeur leurs nouvelles missions. La mort d’un homme dans un compacteur à déchets inaugure une série de disparitions frappant des accros aux jeux d’argent. Tous les cadavres sont retrouvés porteurs d’une énigmatique dame de pique.


LA ZIK :

Plutôt calme pour cette émission, un peu de classique même, extraite des polars, bien sûr...

Gary Jules : Mad World
Erik Satie : Véritable Prélude Flasque pour un Chien
George McCrae : Rock You Baby
The Seeds : Pushin' Too Hard
Johnny Cash : 25 Minutes to Go


Comment ça s'écoute Des Polars et des Notes ?

Concrètement, en consultant la grille des programmes de notre partenaire Radio Évasion
Ou en podcast immédiatement, pour cela :

CLIQUEZ ICI

Radio : DES POLARS ET DES NOTES - Spécial HISTOIRE Radio : DES POLARS ET DES NOTES #38 Radio : DES POLARS ET DES NOTES #37