Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Radio : DES POLARS ET DES NOTES spéciale Black Magic Women

Radio : DES POLARS ET DES NOTES spéciale Black Magic Women sur Quatre Sans Quatre

Black Magic Women...

Le 8 mars, journée internationale des droits des femmes. Voilà une bonne idée ! Intelligente, utile et bien comme il faut. Seulement voilà, derrière les intentions louables et les discours mielleux, il serait bon que ces droits évoluent réellement, et, je ne sais pas ce que vous en pensez, mais ça n'en prend pas le chemin. Ni en Amérique, ni en Europe, ni ailleurs. L'époque est à la régression généralisée et à la crispation réactionnaire...

Ça, c'est pour le côté peu réjouissant de la question. Par contre, dans la littérature noire en générale, les femmes ont aujourd'hui une belle place et interviennent dans tous les domaines et c'est précisément ce qui nous intéresse aujourd'hui. Traductrices, auteures, éditrices, trois métiers déclinés au féminin dans cette émission, et, évidemment, de très bons romans ! Sans oublier Dance Flore qui nous fera explorer les sous-sols d'une Belgique en proie, comme les autres, aux convulsions nationalistes.

Exclusivement féminine donc, une spéciale des Polars et des Notes de gala égayée de musiques extraites des romans dont nous allons parler.

Bonne écoute !


AU SOMMAIRE :

Livres

Le roman de Dance Flore : aujourd'hui, Dance nous emmène dans le sous-sol criblé de galerie d'une petite ville belge. Troué au point d'en avaler les maisons posées sur la surface. C'est Calcaire, le roman noir de Caroline de Mulder paru aux éditions Actes Sud dans la collection Actes Noirs. Le paysage au-dessus n'est pas beaucoup plus reluisant, il se passe d'étranges choses ici et les nationalistes écolos s'opposent à un industriel pollueur...

LES INTERVIEWS :

Benoîte Dauvergne : traductrice de talent du très grand roman Sous la terre des Maoris, publié par Carl Dixon aux éditions de L'Aube dans la collection L'Aube Noire. Personnages de l'ombre, les traductrices ou les traducteurs n'en sont pas moins des personnages essentiels nous permettant de découvrir des histoires se passant dans des contrées lointaines, écrits dans des langues étrangères. Nous leur devons toutes nos fantastiques histoires que nous n'aurions pas pu dévorer sans eux. Le roman ? Une très très sale histoire de famille qui dépasse largement le cadre du cercle familial et même du pays pour s'appliquer à l'humanité toute entière.

Claire Favan : comment et pourquoi devenir Dompteur d'anges, c'est ce que nous raconte Claire Favan dans son dernier thriller paru aux éditions Robert Laffont dans la collection La Bête Noire. Une histoire de vengeance au très très long cours, une injustice terrible entraînant celui qui en est victime à commettre des actes sordides pour purger les comptes. Un récit ahurissant truffé de nombreux rebondissements et d'un terrible suspense.

Martine Nougué : rien ne va plus autour de l'étang de Thau et Pénélope Cissé va devoir démêler Le vrai du faux et même pire, dans une nouvelle enquête publiée par les éditions du Caïman. Une affaire où s'agitent une vieille activiste féministe, un monstre tordu, un débile têtu, où les victimes sont de drôles de lascars peu sympathiques et dans laquelle même les chats deviennent dingues et se prennent pour des pitbulls...

Le coin des éditrices : Marie Trébaol et Dorothy Aubert sont parties à l'aventure et ont fondé une maison d'édition pas comme les autres, Belleville Édtions. Elles publient des livres d'aujourd'hui, connectés, truffés de liens et de musique en ligne, de beaux romans qui font voyager et montrent les pays et la culture des lieux visités. Leur premier ouvrage, La Coiffure de la Mariée de Seray Sahiner, se situe en Turquie, le second, à paraître en mars, quelque part dans le Nordeste du Brésil, c'est Sainte-Caboche de Soccoro Acioli.


La ZIK

- Véronique Samson : Féminin
- Jordan Luke and The Exponents : Johnnies Coin
- Arno : Dans Les Yeux De Ma Mère
- Ben E. King : Stand By Me
- Muddy Waters : Mississippi Delta Blues
- Mayra Andrade : Regasu


Comment et où ça s'écoute ?

En réfléchissant à combien de richesses perdues, de talents gâchées, de magnifiques destins brisés par cette absurde domination mâle qui dure depuis une éternité. Éliminer la moitié de l'humanité n'a jamais été une idée de génie.

Pour écouter, au choix, sur les ondes de Radio Évasion, notre partenaire, ou en podcast en cliquant ICI

Bonne écoute, à très bientôt pour de nouveaux horizons noirs...

Radio : DES POLARS ET DES NOTES #35 Radio : DES POLARS ET DES NOTES #34 Radio : DES POLARS ET DES NOTES #33