Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Chronique :
REFLEX, un thriller photographique sans cliché

Chronique : REFLEX, un thriller photographique sans cliché sur Quatre Sans Quatre

Une photographie est un jalon de notre passé, un instant figé, une preuve que ce moment a existé, il n'y manque que le contexte et c'est celui-ci qui reste le sujet de toutes les interprétations possibles, de tous les mensonges, de toutes les vérités pour ne laisser, finalement, que l'effroyable réalité composées de toutes ces parcelles de réel ...

REFLEX est un de nos gros coups de coeur 2013, un bouquin curieux et intelligent !


Le pitch ?

Pas facile de résumer cette histoire sans en dévoiler la trame. Non que l'intérêt du bouquin ne tienne qu'à son suspense - loin de là - mais il serait stupide de gâcher le subtil enchaînement des faits que Maud Mayeras sait distiller magistralement pour donner une cohésion à cette rencontre entre plusieurs destins tragiques impuissants à contrôler le cours des événements.

Pour faire simple, Iris Baudry est une photographe bègue et légèrement obsessionnelle employée par l'identité judiciaire. Elle est appelée un soir, apparemment par erreur, sur une scène de crime dans la ville de son enfance.

Cette affaire présente de nombreux points communs, à première vue, avec la disparition de son fils assassiné onze ans plus tôt. Le tueur a pourtant été arrêté, l'affaire classée mais l'immersion dans les lieux de son enfance va conduire irrémédiablement Iris à rouvrir des plaies à peine cicatrisées.

C'est un parcours initiatique à rebours, une retraversée des miroirs où toutes les illusions tombent une à une avec un peu plus de cruauté à chaque fois.


L'avis de Quatre Sans Quatre?

« Je n'aime pas les surprises, votre quotidien rodé qu'on décide de sortir de ses rails. Ce que l'on attend pas n'arrive jamais au bon moment... ».

Superbe travail d'écriture déjà, avant toute chose ! Les phrases sont courtes, sèches comme des coups, l'ensemble est bâti comme un titre de Rock'n'Roll, du hard plutôt d'ailleurs.

Les chapitres refrains qui sont dédiés à Iris commencent quasi tous par un « Je n'aime pas » qui dresse peu à peu un portrait en creux à clefs bien plus révélateur que de longues descriptions. L'humain se définit toujours plus aisément par ce qu'il refuse que par ce qu'il veut, essayez pour voir ...

L'atmosphère de Reflex est étouffante comme le climat de cette ville dont on ne sait rien laissant la porte ouverte à nos propres fantasmes. Le dénouement, bien que logique, assène enfin le vrai scénario de cette suite de clichés, celui que personne ne voulait voir, celui qui rend fou, pas de happy end en ce royaume, les artifices du décor sont terrifiants et pathétiques !

Le long cheminement de hasards, de coups du sort, de coupable bêtise sociale qui va lier le sort des deux personnages principaux, Iris et le tueur, mais aussi ceux des personnages secondaires, est implacable. C'est une gifle à tous les racornis du bulbe qui pensent que les problèmes complexes répondent à des solutions simples, que des tragédies humaines peuvent se résoudre à coups de YAKA aussi vains qu'imbéciles, à ceux qui pensent qu'une tête tranchée peut faire réfléchir.

REFLEX est un parcours fléché dans un dédale, le lecteur sait bien où il va arriver mais c'est le chemin qui est passionnant. Maud Mayeras prend l'être humain tel qu'il est, tel qu'il se construit malgré lui parfois, tel qu'il se ment en regardant son passé comme on regarde une photo en réinventant l'histoire qu'elle évoque. Un excellent polar qui joue sur les non-dits, les non-admis, les faux-semblants, la vérité intime souvent loin du réel et le torrent des événements qui broie ceux qui y sont précipités.

En postface, une playlist livrée par l'auteure traduisant bien l'ambiance de REFLEX, nous vous en proposons quelques titres en écoute, pas grand chose à jeter dans les 50 y figurant.

Vous l'aurez compris, REFLEX est un de nos gros coups de coeur 2013, un bouquin curieux et intelligent !


Maud Mayeras ?

Maud Mayeras a 31 ans et vit à Limoges. Son premier roman Hématome (Calman Lévy) est paru en 2006, il a reçu le Prix des limbes Pourpres et fut finaliste du Prix Polar SNCF (un certain Franck Thilliez s'était illustré dans ce prix, Maud Mayeras n'est pas sans rappeler cet autre grand auteur)


La Playlist de Reflex

REFLEX par Maud Mayeras - Editions Anne Carrière – 366 p. octobre 2013

Top 10 : les thrillers de l'été 2019 Chronique Livre : ET TOUT SERA SILENCE de Michel Moatti Actu #14 : avril/mai/juin 2019