Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Top 10 :
Les ROMANS NOIRS pour Noël 2018

Top 10 : Les ROMANS NOIRS pour Noël 2018 sur Quatre Sans Quatre

Hello, is it me you’re looking for ?

Eh bien on peut dire que vous nous avez trouvés ! La liste est lààààà !

Les romans noirs s’impriment tout vifs dans notre conscience : reflets de nous-mêmes à peine noircis, à peine plus âpres, ils nous permettent de vivre ce qu’on espère ne jamais vivre, ce qu’on tremble de vivre un jour. Ce qui arrive à l’autre, l’être de papier et d’encre qui pourrait bien être nous, cette histoire-là, l’espace d’un roman, c’est la nôtre.
Alors nous pouvons ainsi contenir en nous-mêmes l’immensité des destinées, vivre presque pour de vrai – et toute la littérature est contenue dans ce presque – plus grand, plus fort, plus tragique et en revenir sains et saufs, certes, mais plus fraternels et plus perspicaces.

Encore une fois, nous vous proposons une liste toute subjective et nécessairement trop courte, qui se balade entre les continents, les soubresauts historiques, les dystopies et les passions humaines. On n’y meurt pas toujours, mais on s’y blesse l’âme assurément.

Nous espérons que vous partagerez notre plaisir et nos émotions en lisant ces beaux romans. Noirs bien sûr ! What else ?

La liste est classée par ordre alphabétique, n’y voyez aucune hiérarchie absurde. Dix, c’est un peu court, un petit bonus, mais c'est toujours restreint... donc la bonne idée est d’aller fouiner sur le tag Roman Noir du site.

En cliquant sur les titres, vous irez directement vers l'article de Quatre Sans Quatre relatif à l'ouvrage. Pour les auteurs, s'ils sont venus nous parler de leur roman dans Des Polars et des Notes, vous serez renvoyés vers l'émission où ils sont intervenus.

La rédaction.


Le Top 10

BRASIER NOIR - Greg Iles - Éditions Actes Sud - collection Actes Noirs.
Traduit de l’anglais (E.U.) par Aurélie Tronchet : premier opus d’une trilogie !Le Sud profond, le Mississippi pour tout dire. Tom Cage est un médecin bienveillant et dévoué qui a passé toute sa vie à soigner les habitants de Natchez. Son fils, Penn, ancien procureur, est le maire de la ville. Mais voilà que le bon docteur est accusé d’avoir tué son ancienne infirmière noire, Viola Turner. Et il ne se défend même pas ! Penn se jette dans la bataille pour innocenter son père, inconscient des dangers qui les menacent... et ils sont si nombreux ! Car Natchez a été le cadre d’exactions racistes particulièrement atroces et est encore sous la domination occulte et terrifiante des Aigles Bicéphales, qui feraient passer les KKK pour des petits joueurs… Vite, la suite !

DANS LA VALLÉE DÉCHARNÉE - Tom Bouman – Éditions Actes Sud – collection Actes Noirs.
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Alain Defossé : Wild Thyme, une petite ville rurale du nord de la Pennsylvanie. Dans les bois alentours, en plus de la vie sauvage et des braconniers, on trouve des labos clandestins de méthadone, genre Breaking Bad, et les compagnies pétrolières qui utilisent la fracture hydraulique pour trouver des gisements de gaz de schiste. Tout le monde se connaît depuis des générations, à Wild Thyme, et tout le monde connaît Henry Farrell, le seul flic de la ville. Un seul flic, ça suffit généralement pour mettre fin aux bagarres et retrouver les auteurs de la toute petite criminalité locale. Mais cette fois-ci, il y a un cadavre, retrouvé sur les terres d'un vieux cinglé. Ou peut-être pas si cinglé que ça. Va savoir. Beau roman qui parle d’une Amérique dont la nature magnifique est contaminée par les déchets toxiques, dont les habitants survivent comme ils peuvent à la récession et à la misère pendant que leurs enfants se défoncent pour ne pas leur ressembler. On retrouvera Henry Farrell prochainement, et c’est une très bonne nouvelle.

ÉCORCES VIVES - Alexandre Lénot – Éditions Actes Sud – collection Actes Noirs : la montagne, pas celle des pistes et des télésièges, non, celle dans laquelle il ne fait plus bon vivre, déshéritée, attendant comme elle peut la mort qui n’en finit pas de prendre ses quartiers. Cinq personnages, cinq trajectoires, cinq luttes contre le destin. Amours défaites, haines recuites, pauvreté, racisme et mal-être, et puis soudain, comme une énigme chromatique, des peintures rouges qui fleurissent ici et là, belles comme des blessures à vif. Cinq trajectoires, cinq flèches, vibrantes et fragiles, révélatrices des failles d’une société sans espoir, mourante, exsangue. Les plus chanceux sont ceux qui s’en vont, d’une manière ou d’une autre.

HÉVEL - Patrick Pécherot – Éditions Gallimard - Série Noire : janvier 1958. À bord d’un camion fatigué, Gus et André parcourent le Jura à la recherche de frets hypothétiques. Alors que la guerre d’Algérie fait rage, les incidents se multiplient sur leur parcours. Tensions intercommunautaires, omniprésence policière exacerbent haines et rancœurs dans un climat que la présence d’un étrange routard rend encore plus inquiétant… 2018, Gus, vieux et malade, se confie à un écrivain... Magnifique histoire, et quelle plume que celle de Patrick Pécherot !

JUSTE APRÈS LA VAGUE - Sandrine Collette - Éditions Denoël - collection sueurs froides : juste après la vague, il n’y a plus que cette petite île, avec une maison, un poulailler et une famille. Le reste a disparu. En tout cas, on ne voit plus rien d’autre que la mer. Qui monte. Elle grignote chaque jour un peu plus la petite colline et, bientôt, elle sera engloutie. Il faut partir, chercher du secours ailleurs, s’il y en a. Oui, certes, bon plan, le seul possible en fait, mais il n’y a qu’une barque, 8 places et ils sont 11.
Oui, ça fout les larmes, c’est vrai. Et alors ? C’est l’apanage des grands romans.

LA MORT SELON TURNER - Tim Willocks – Sonatine Éditions.
Traduit de l'anglais par Benjamin Legrand : Lors d’un week-end arrosé au Cap, un jeune et riche Afrikaner renverse en voiture une jeune Noire sans logis qui erre dans la rue. Ni lui ni ses amis ne préviennent les secours alors que la victime agonise. La mère du chauffeur, Margot Le Roux, femme puissante qui règne sur les mines du Northern Cape, décide de couvrir son fils. Dans un pays où la corruption règne à tous les étages, tout le monde se fout du sort d'une clocharde. Tout le monde, sauf Turner, un flic noir des Homicides... Un très très grand roman noir, au-delà de toutes les limites, un voyage effarant dans les contrées les plus noires de l’âme humaine, dans le décor époustouflant du désert sud-africain.

MY ABSOLUTE DARLING - Gabriel Tallent – Éditions Gallmeister
Traduit de l'américain par Laura Derajinski : à 14 ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie. Un chef d'oeuvre du roman noir, un des grands coups de cœur de l'année !

PATRIA - Fernando Aramburu - Éditions Actes Sud.
Traduit de l’espagnol par Claude Bleton : alors que l’histoire démarre au moment où l’ETA renonce à la violence, le roman raconte le destin de deux familles basques liées par les mille facettes de l’amitié et de l’habitude vont être déchirées par leur confrontation à l’ETA. Le père de l’une est tué par l’ETA et c’est probablement le fils de l’autre qui a tiré. Comment vivre cette catastrophe ? Comment comprendre ? Comment pardonner ? Et le doit-on seulement ? Grand roman politique, sociologique et historique aux voix discordantes et enchevêtrées que seule la fiction parvient à rendre cohérentes et claires : un texte magnifique et intense qui adopte le point de vue de chacun pour en montrer à chaque fois la vérité sincère et tragique.

ROUTE 62 - Ivy Pochoda – Éditions Liana Levi
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Adélaïde Pralon : Blond, athlétique et complètement nu, il court sur l’autoroute au milieu des embouteillages du matin à Los Angeles. Comme s’il n’attendait que ça pour s’arracher à un univers trop lisse, Tony, un avocat, quitte brutalement sa voiture pour le suivre. La poursuite de cet étrange coureur l’entraîne du côté sombre de la Cité des Anges, là où tous les déglingués de la vie semblent s’être donné rendez-vous. Britt, porteuse d’un lourd secret, et un temps réfugiée dans un ranch aux allures de secte en plein désert des Mojaves. Ren, ex-taulard et graffeur à la recherche de sa mère. Blake, dealer tourmenté qui veut venger la mort de Sam, son partenaire de galère… Un fantastique roman noir, Ivy Pochoda a tout compris du genre, ses personnages sont complexes et vrais, ses intrigues implacablement impeccables...

SADORSKI ET L'ANGE DU PÉCHÉ - Romain Slocombe – Éditions Robert Laffont - collection La Bête Noire : Paris, mars 1943. Une femme est arrêtée dans un bistrot du 10e arrondissement. Elle aurait franchi la ligne de démarcation munie de faux papiers, pour un trafic de métaux précieux. L’inspecteur principal adjoint Léon Sadorski voit dans cette enquête une parfaite occasion de s’enrichir. Mais il a d’autres soucis, notamment protéger Julie, la lycéenne juive réfugiée chez lui depuis la rafle du Vél’d’Hiv. C’est alors qu’une affaire de lettre anonyme et d’adultère le conduit sur les plateaux du cinéma français de l’Occupation : parmi les jeunes actrices d’un drame tourné dans un couvent de dominicaines, l’inspecteur va rencontrer son « Ange du péché » et se transformer en criminel… Quel bouquet final pour cette trilogie, le meilleur de la série, riche, acide, du suspense et de l’action à toutes les pages, l’ombre de Sadorski planera encore longtemps sur le roman noir français !


BONUS

DÉBÂCLE - Lize Spit – Éditions Actes Sud.
Traduit du néerlandais (Belgique) par Emmanuelle Tardif : Eva reçoit une lettre. Une invitation à une cérémonie qui combine la célébration de l'anniversaire posthume de Jan, qui aurait eu trente ans, et l'inauguration du site de production laitière de Pim, son frère. Pim, Laurens, Eva : les trois mousquetaires, les trois seuls enfants nés en 1988 de Bovenmeer, un petit village désuet. Comme dans tous les trios, la ligne d'équilibre est sans cesse à redéfinir, Eva ne cesse jamais de chercher la preuve que ses deux camarades sont des amis, pas seulement forcés par le hasard des choses à préférer sa compagnie. C'est complexe, l'amitié, impalpable et précieux, volatile et inexplicable. A la naïve enfance succède la très trouble adolescence, où le corps se manifeste sans équivoque, dominant tout comme un puissant maître sans discernement ni bienveillance. Eva décide de se rendre à l'invitation. Treize ans après avoir quitté Bovenmeer et ceux qui y vivent encore, il est temps de remettre de l'ordre dans sa vie. Un roman très noir sur le pays cruel et candide de l’adolescence et les blessures qu’on y reçoit qui ne se refermeront jamais.

L'ÉTERNITÉ N'EST PAS POUR NOUS - Patrick Delperdange – Éditions Les Arènes – collection Equinox : assise sur une chaise en plastique, au bord de la chaussée, Lila attend le client. Quand Julien, le fils de bonne famille, débarque avec ses amis, elle comprend que les choses vont mal tourner. Sam et Danny traversent la campagne à la recherche d’un refuge. Ils ont quitté le foyer qui les hébergeait, après ce que Danny a fait au gars qui l’importunait. Sans doute ce pays est-il maudit. Une odeur âcre monte des champs abandonnés. Des bêtes sortent des bois, guettant leurs proies. Les enfants renient leurs parents. Un roman très sombre, intense, dévastateur dans lequel La rédemption ne reste qu'une vague idée réservée aux fous et à ceux qui les croient...

LA GUERRE EST UNE RUSE - Frédéric Paulin – Agullo Éditions – collection Agullo Noir : Algérie, 1992. Après l’annulation des élections remportées par le Front islamique du salut, une poignée de généraux, les « janviéristes », ont pris le pouvoir. L’état d’urgence est déclaré, les islamistes pourchassés ont pris les armes. Le pays sombre dans une violence sans précédent… Tedj Benlazar, agent de la DGSE, suit de près les agissements du tout-puissant Département du renseignement militaire, le sinistre DRS qui tire toutes sortes de ficelles dans l’ombre. Alors qu’il assiste à l’interrogatoire musclé d’un terroriste, Tedj apprend l’existence de camps de concentration où les islamistes seraient parqués dans des conditions inhumaines. En fouinant plus avant, il met au jour des liens contre-nature entre le DRS et les combattants du GIA... Roman exceptionnel par la qualité de l’intrigue et la densité des personnages, l’écriture au cordeau et le cheminement intelligemment balisé dans ce bourbier algérien, la parole donnée aussi bien aux bourreaux qu’aux victimes et, bien sûr, Tedj Benlazar, un mec comme on les aime, toujours à la limite, parfois au-delà, un équilibriste par grand vent.


Yapuka

Foncer à la librairie indépendante la plus proche avant de vouss délecter de ces magnifiques romans. N'oubliez pas de mettre la dinde au four pour autant, parfois, quand on est pris dans sa lecture...

Quatre Sans Quatre vous souhaite d’excellentes Fêtes de fin d’années et de superbes lectures !


Tous les TOP 10

Top 10 : Les ROMANS pour Noël 2018 Top 10 : Les THRILLERS pour Noël 2018 Top 10 : Les POLARS pour Noël 2018