Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Top 10 :
Les ROMANS NOIRS pour Noël 2017

Top 10 : Les ROMANS NOIRS pour Noël 2017 sur Quatre Sans Quatre

Noir de fêtes !

Bientôt les Fêtes et je vous vois fiévreux et anxieux de dénicher les derniers cadeaux qui feront mouche, ce qui n’est jamais facile. Surtout pour tata Josette qui est, il faut bien le dire, un peu chiante avec sa manie de ne lire que des romans noirs. Quatre Sans Quatre ne vous laisse pas tomber, la tantine aura son paquet, voici donc l’ultime Top 10, du noir et du social, les ressorts obscurs des êtres et les complexes vengeances nées d’humiliations passées ou présentes, de celles qui détruisent autant celui qui en est victime que celui contre qui elle est dirigée. Chaque roman noir est une tragédie.

Les romans noirs sont un peu mes préférés, je dois l’avouer. ils mettent à nu les traumatismes, les blessures anciennes, l’exploitation des êtres et la misère qui en découle, rien de tels que ces récits complexes pour regarder la société au fond des yeux et y voir ses failles les plus profondes. Ils dévoilent les parcours, parfois chaotiques, d’humains abîmés dans un monde qui ne fait pas de cadeaux.

Comme à l’accoutumée, choix cruel, donc bonus, parce que dix, ce n’est vraiment pas assez pour résumer une année de romans noirs

Romans classés par ordre alphabétique, c'est le seul classement sensé, ils sont tous à la fois excellents et différents. Les liens vous renvoient à l'article relatif au roman paru dans ce webzine ou aux entretiens avec les auteurs (ou la traductrice) qui sont venus nous les présenter dans Des Polars et des Notes.


Le Top 10

188 MÈTRES SOUS BERLIN – Magdalena Parys – Agullo Éditions – collection Agullo Noir : Berlin, 1998. Klaus Kreifeld reçoit la visite d’un certain Foerster, accompagné de son garde du corps. Peu après, il est assassiné. Vingt ans auparavant, en 1981, Klaus avait été chargé de diriger la construction d’un tunnel de 188 mètres de long entre Berlin Ouest et Berlin Est. L’objectif officiel de l’opération était d’organiser l’évasion d’un haut fonctionnaire communiste, le trouble Franz. Peter, un des membres de l’équipe ayant participé à la mise en œuvre de cette entreprise périlleuse, décide de mener l’enquête pour découvrir le meurtrier de son ami. Une époque difficile pour un excellent roman sur les traces d’un passé réellement souterrain.

AVANT DE LA RETROUVER - Michael Kardos - Éditions Gallimard - collection Série Noire : Un dimanche soir de septembre 1991 à Silver Bay, Ramsey Miller organise une fête entre voisins, durant laquelle il tue sa femme et sa fille âgée de trois ans, puis disparaît. La fillette n'est pas morte. Nous la retrouvons en 2006 sous le nom de Melanie Denison, elle a fait partie durant quinze ans du programme de protection des témoins, dans une petite bourgade de Virginie-Occidentale. Réduite au silence et au secret, elle va tout braver pour retrouver son père avant qu’il ne la retrouve… Un très grand roman noir, deux histoires parallèles qui n’en forment qu’une, le personnage du père est extraordinaire.

GLAISE - Franck Bouysse - La Manufacture de Livres : Au pied du Puy-Violent dans le Cantal, à Saint-Paul de Salers, dans la chaleur de ce mois d'août 1914, les hommes se résignent à partir pour la guerre.. Les dernières consignes sont données aux femmes et aux enfants, même si on pense revenir avant l'automne, les travaux de champs ne patienteront pas. Chez les Landry, le père est mobilisé, ne reste que Joseph, tout juste quinze ans, en tête à tête avec sa mère et qui ne peut compter que sur Léonard, le vieux voisin devenu son ami. Dans une ferme voisine, c'est le fils qui est parti laissant son père, Valette, à ses rancoeurs et à sa rage. L'arrivée de deux femmes de sa famille va bouleverser l'ordre immuable de la vie dans ces montagnes. pre, rude, une histoire magnifique et solide, une tragédie de plus au crédit de la “Der des ders”

JUSQU’À LA BÊTE - Timothée Demeillers - Asphalte Éditions : Erwan est ouvrier dans un abattoir près d'Angers. Il travaille aux frigos de ressuage, dans un froid mordant, au rythme des carcasses qui s'entrechoquent sur les rails. Une vie à la chaîne parmi tant d'autres, vouées à alimenter la grande distribution en barquettes et brochettes. Répétition des tâches, des gestes et des discussions, cadence qui ne cesse d'accélérer... Pour échapper à son quotidien, Erwan songe à sa jeunesse, passée dans un lotissement en périphérie de la ville, à son histoire d'amour avec Laëtitia, saisonnière à l'abattoir, mais aussi à ses angoisses, ravivées par ses souvenirs. Et qui le conduiront à commettre l'irréparable… Les malheurs de la condition ouvrière dans un abattoir industriel, l’exploitation jusqu’à l’os et le malheur en prime.

L’ÉTOILE JAUNE DE L’INSPECTEUR SADORSKI - Romain Slocombe - Éditions Robert Laffont - collection La Bête Noire : Paris, 29 mai 1942 : une bombe explose devant le Palais de Justice, dans un café fréquenté par les Brigades spéciales, faisant deux morts et plusieurs blessés. Quelques jours plus tard, le cadavre d'une inconnue est découvert en banlieue. Crime passionnel ou politique ? Chargé d'enquêter sur ces deux affaires, l'inspecteur Léon Sadorski voit ses projets de vacances contrariés ̶ d'autant plus qu'il doit bientôt participer à la grande rafle du Vél'd'Hiv, exigée par les nazis et confiée à la police française. Un destin tragique menace désormais sa jeune voisine Julie Odwak, la lycéenne juive qu'il convoite en secret et dont il a fait interner la mère… Le tragédie honteuse du Vel d’Hiv, la Collaboration et le plaisir de retrouver Léon Sadorski qu’on arrive jamais tout à fait à détester malgré tout.

LA FACE CACHÉE DE RUTH MALONE - Emma Flint - Fleuve Éditions : 1965. Un matin ordinaire, Ruth Malone, mère célibataire aux allures de star hollywoodienne, constate la disparition de ses deux enfants. Peu après, le corps de la petite Cindy est retrouvé abandonné sur un chantier, son doudou encore à la main. Lorsque, quelques jours plus tard, la dépouille de son fils, Frankie Jr, est découverte dans des conditions similaires, des voix accusatrices s’élèvent contre Ruth… Un fantastique personnage féminin, moderne et rebelle, la meute médiatique et policière aux trousses, jugée sur les apparences.

LA REINE NOIRE - Pascal Martin - Jigal Polar : Une ancienne raffinerie de sucre dans le village de Chanterelle. On l’appelait la Reine Noire. Tous les habitants y travaillaient. Ou presque… Mais depuis sa délocalisation, le village est mort. Un jour débarque un homme vêtu de noir, effrayant et fascinant à la fois, Wotjeck parti, il y a bien longtemps, faire fortune ailleurs. Le même jour, un autre homme arrive. Lui porte un costume plutôt chic. L’un est tueur professionnel, l’autre flic. Depuis, tout semble aller de travers : poules égorgées, cimetière profané, suicide, meurtre… Délocalisation et mort sociale, les tumeurs malignes prolifèrent sur les ruines laissées par le capitalisme libéral.

LES HOMMES - Richard Morgiève - Éditions Joëlle Losfeld : C’est un hymne aux hommes perdus des années 1950 et 1960, de ceux qui ressemblent à Lino Ventura ou à Gabin, des petits gangsters qui roulent des mécaniques et qui n’ont pas toujours le courage d’affronter la réalité. Ils aiment les femmes et les femmes le leur rendent bien car, au-delà de leur carapace, ils sont émouvants. Parfois cruels. C’est surtout l’histoire de Mietek, un individu en déshérence,amoureux d’une femme qui ne peut pas l’aimer. Mietek ne s’en sort pas, s’enlise dans des histoires dont le dénouement risque d’entraver sa liberté. Un de mes préférés de l’année, c’est beau, simple, efficace, différent et tout à fait étonnant.

SOLEIL ROUGE – Matthew McBride – éditions Gallmeister : Le comté de Gasconade, paumé dans les plaines du Missouri, n'est pas qu'un décor champêtre de cow-boy. C'est une usine à méthamphétamine qui tourne toute la sainte journée. Production et consommation. Ça cuisine partout. Chaque remise, chaque garage ou caravane est utilisé pour produire. Une culture vivrière en quelque sorte. Même les flics se laissent appâter par tout le fric en liquide que génère cette florissante activité. Le shérif-adjoint Dale Banks tombe, par hasard, sur 52 000 dollars, bien empaqueté dans un endroit vraiment inattendu, en fouillant la caravane d'un revendeur. Une de mes révélations de cette année, inclassable, drôle, violent, caustique, cru, un must !

SOUS LA TERRE DES MAORIS – Carl Nixon – Éditions de l'aube - collection l’aube Noire : Mark Saxton s’est suicidé. Il s’appelait aussi Maaka Pitama. Son père biologique, un Maori du nom de Tipene, vient voler sa dépouille afin de lui offrir des funérailles dans le respect de la tradition maorie. Sauf que c’est Box Saxton qui a élevé Mark, et il entend bien que son fils soit enterré sur les terres de sa propre famille. Un récit beau et intime, un parcours initiatique ultime qui glace le sang et une analyse en profondeur de la société néozélandaise.


Bonus

GAZA DANS LA PEAU - Selma Dabbagh - Éditions de l’aube - collection l’aube Noire : Gaza est bombardée. Rashid est en train de regarder les obus tomber en fumant un joint quand il reçoit l’e-mail lui annonçant qu’il peut partir à Londres. Iman, sa sœur jumelle, ne supporte plus les atrocités et l’inaction qui les entourent, elle envisage de rejoindre un groupe de résistance islamique. Sabri, leur frère aîné, a perdu sa famille et ses deux jambes dans un attentat à la voiture piégée. Leur mère semble avoir un passé trouble. Leur père a fui pour s’établir dans un pays du Golfe. La vie d’une famille palestinienne dans ce grand camp de prisonniers à ciel ouvert qu’est Gaza, entre raids israéliens et attentats des différentes factions, un récit rare et beau.

NULLE PART SUR LA TERRE - Michael Farris Smith - Sonatine Éditions : Une femme marche seule avec une petite fille sur une route de Louisiane. Elle n’a nulle part où aller. Partie sans rien quelques années plus tôt de la ville où elle a grandi, elle revient tout aussi démunie. Elle pense avoir connu le pire. Elle se trompe. Russel a lui aussi quitté sa ville natale, onze ans plus tôt. Pour une peine de prison qui vient tout juste d’arriver à son terme. Il retourne chez lui en pensant avoir réglé sa dette. C’est sans compter sur le désir de vengeance de ceux qui l’attendent. Dans les paysages désolés de la campagne américaine, un meurtre va réunir ces âmes perdues. Deux paumés, une gamine et le mauvais oeil qui surveille le tout pour contrarier toutes les tentatives de rédemption.

PSSICA – Edyr Augusto – Asphalte Éditions : Rejetée par ses parents après la diffusion d'une vidéo intime, Janalice, quatorze ans, est envoyée chez sa tante, dans le centre-ville de Belém. L'adolescente va se familiariser avec la faune interlope de ses rues : vendeurs à la sauvette, toxicomanes et maquereaux. Mais sa beauté attire rapidement la convoitise et Janalice finit par se faire kidnapper en pleine rue. Amadeu, un flic à la retraite, s'empare de l'affaire par amitié pour le père de la jeune fille. Magnifique et terrible, après Avaler du sable, Edyr Augusto s'affirme comme un des très grands auteurs de noir.


Yapuka

Foncer à la librairie indépendante la plus proche de chez vous et rayer tata Josette de la liste des personnes à qui penser avant le réveillon fatidique. Vous pourrez ensuite savourer paisiblement mets délicats, vins fins et friandises. Ce n’était pas si compliqué finalement…

Quatre Sans Quatre vous souhaite d’excellentes Fêtes de fin d’années et de superbes lectures !


Tous les TOP 10

Chronique Livre : JUSTE APRÈS LA VAGUE de Sandrine Collette Chronique Livre : SIMPLE MORTELLE de Lilan Bathelot Chronique Livre : IL EST MOI de Philippe Setbon