Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Top 10 :
Les ROMANS pour Noël 2019

Top 10 : Les ROMANS pour Noël 2019 sur Quatre Sans Quatre

Romance de Noël...

- Non, rrrrien de rrrrien, non, je ne regrrrrette rien…
- Ah bon ? Vraiment ? Même pas de ne pas avoir lu ces romans ?
- Si. Un peu quand même.
Un temps
- T’as qu’à le dire, si t’aimes pas Edith Piaf, hein, plutôt que de me culpabiliser avec tes listes, je te chanterai J’irai bien refaire un tour du côté de chez Swann, c’est plus littéraire…

Ça n’a rien à voir avec Noël, ou presque pas, mais voyez donc cette liste comme elle est étincelante et tentante !

À coup sûr, vous ferez des heureux et c’est tout le mal que je vous souhaite en guise de meilleurs vœux !


Le top 10

77 - Marin Fouqué - Éditions Actes Sud : 77, c’est le département tout en vert et marron. Et un peu gris aussi, comme la vie quotidienne du narrateur, assis dans l’abri-bus, et qui n’en finit pas de revenir sur le passé, sur le trio qu’il formait avec Enzo et la fille Novembre, avant la catastrophe et la métamorphose du premier en Traître et de la deuxième en Katarina. Il rencontre le grand Kévin qui va entreprendre de faire de lui un homme, glaviots, cônes et entraînement aux coups inclus. Dans ce cadre mi urbain mi rural, les habitants exténués regagnent leurs lotissements pour dormir vite avant que le réveil ne sonne, parfois ils deviennent complètement siphonnés, adultes dingos d’enfants qui ne savent plus comment prendre la vie. À bras-le-corps ? Oui, mais et après? Une écriture magnifique, musicale et rythmée, ça se bouscule dans les phrases ! À découvrir absolument.

ALTO BRACOVanessa Bamberger – Éditions Liana Levi : Brune a grandi à Paris, dans un bistrot tenu par sa grand-mère, Douce, et la sœur de celle-ci, Granita. À l'occasion du décès de Douce, la jeune femme revient sur sa terre d'origine, l'Aubrac. Au fur et à mesure des révélations sur sa filiation, un sentiment d'appartenance à ces terres rudes s'affirme... Une longue et belle promenade dans un destin qui s’accomplit, dans la lente révélation de la vérité d’une femme. Douce et Granita, indissociables, indissolubles, animent ce récit par leurs caractères si différents, pourtant si complémentaires qu’ils ont permis à Brune de devenir cet être entier, prêt à tout remettre en question afin d’être en accord avec elle-même. Superbe roman salué par de nombreux prix littéraire.

CÉLINE - Peter Heller - Éditions Actes Sud.
Traduit de l’anglais (E.U.) par Céline Leroy : Céline est une femme de 68 ans, un joli Glock fermement accroché sous l’aisselle, ancienne grosse fumeuse, ancienne alcoolique, née une cuillère d’argent dans la bouche, parlant un français impeccable et maniant les derniers joujoux hi-tech avec grâce et efficacité.
Profession : détective. Loisir : artiste. Elle est embauchée par une jeune fille qui recherche la vérité sur la mort de son père, un photographe soi-disant dévoré par un ours dans le parc de Yellowstone, mais dont elle soupçonne qu’il pourrait bien être mort de tout autre chose.
Avec son mari, un taiseux aussi efficace et obstiné qu’elle, et qui la suit dans toutes ses entreprises avec calme et humour, Céline se lance dans ce qui pourrait bien être la dernière enquête de sa vie.
Un beau personnage de femme blessée mais jamais vaincue, que même l’imminence de la mort ne désarme pas.

L'AUTRE CÔTÉ - Léo Henry - Éditions Rivages - 128 p. février 2019
Dans un pays imaginaire, on vit en autarcie, et la société est extrêmement hiérarchisée. Rostam et sa femme se rendent compte que leur petite fille est atteinte d’une maladie dont on ne guérit que si on peut obtenir les médicaments réservés à la haute caste. Or, eux n’y ont pas droit. Elle va donc mourir si ses parents ne se lancent pas dans un voyage extrêmement périlleux pour fuir vers un pays dans lequel on pourra la sauver. Rostam est un passeur, c’est lui qui organise la fuite des autres, d’habitude et il pense donc être capable de mener cette expédition à bien. Mais il ne sait pas que tout ce qu’il vend aux désespérés qui veulent un ailleurs meilleur est une arnaque totale…
Un roman plein d’humanité, très touchant, qui résonne fort en nous.

L'EMPREINTE – Alexandria Marzano-Lesnevich – Sonatine Éditions.
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Héloïse Esquié : L'empreinte n'est ni un roman, ni une autobiographie, ni un thriller, c'est tout cela à la fois et, avant tout, un chef d'oeuvre. L'autrice, alors jeune stagiaire avocate, se trouve confrontée à un homme ayant été condamné à mort pour le meurtre d'un petit garçon. Viscéralement opposée à cette sentence, elle ne peux que constater que, devant l'horreur du crime, ses convictions basculent, elle va remonter ses souvenirs douloureux de sa propre enfance abusée et se reconstruire. Un livre fabuleux, nécessaire, indispensable !

L'ENCRE VIVE - Fiona McGregor - Éditions Actes Sud - 544 p. mars 2019
Traduit de l’anglais (Australie) par Isabelle Maillet
Marie King, 59 ans, est récemment divorcée d’un mari qui n’a cessé de la tromper et qui lui a laissé la grande maison familiale ainsi que l’immense jardin qui donne sur une plage magnifique. Elle a trois enfants, tous adultes, mais dont aucun n’est satisfait de sa vie, aucun n’est proche d’elle non plus. Elle boit trop, depuis trop longtemps, pour supporter autrefois les exigences des uns et des autres, ses désillusions et ses peines, aujourd’hui parce qu’elle est trop seule, trop perdue dans un monde qui lui semble chaque jour un peu plus hostile et auquel elle se sent étrangère.
Tout à fait par hasard, sans préméditation aucune, elle se fait faire un premier tatouage. C’est le début d’une forme de libération des carcans qui ont marqué sa vie, un geste rebelle qui magnifie son corps à ses yeux et qui l’amène à voir la vie autrement. Mais Marie est condamnée par un cancer, il ne lui reste plus beaucoup de temps à vivre, et elle est seule à le savoir.

LE GRAVEUR - Bronwyn Law-Viljoen - Éditions Zoé.
Traduit de l’anglais par Elisabeth Gilles : March est graveur. On pourrait dire que c’est sa seule activité, si on excepte livrer une guerre farouche aux fourmis envahissantes, faire un peu de taï-chi et se laver les mains obsessionnellement. Il en oublie de manger et ne se soucie de presqu’aucun détail matériel de la vie quotidienne. Il vit seul dans la maison de Johannesburg que lui a laissée sa mère, décédée, une artiste elle aussi, créatrice de vêtements inspirés de l’art africain. Doux et peu bavard, March traîne une blessure secrète, son amour unilatéral pour son amie Thea à qui il pense sans cesse. A sa mort, c’est elle qui hérite son œuvre gigantesque, géniale et extraordinaire. Roman choral magnifique poétique et profondément humain.

LE TEMPS QUI RESTE – Marco Amerighi – Éditions Liana Levi.
Traduit de l'italien par Françoise Brun : 1985 Sauro et ses copains rêvent de monter le plus grand groupe de rock de Toscane. Ses idoles : Bowie, bien sûr, mais aussi les Stooges ou les Ramones. L'aventure se finira tragiquement. Vingt ans plus tard, Sauro revient, appeler par sa famille avec laquelle il a coupé les ponts jadis, et part à la recherche de son père. Le vieil ouvrier est dément, rendu malade, comme tous ses collègues, par la centrale géothermique locale. Merveilleux roman, celui d'une adolescence chaotique, magnifiquement décrite, et d'un homme, plus mûr, se les traces du passé. Un des grands romans de l'année.

OPUS 77 – Alexis Ragougneau – Éditions Viviane Hamy : Claessens est mort. Ex-pianiste virtuose, il est finalement devenu directeur de l'orchestre symphonique de Suisse romande. Ariane, sa fille, également pianiste au talent internationalement reconnu, s'apprête à jouer lors de la cérémonie funèbre. Quelques instants d'attente, de concentration et elle laisse remonter à sa mémoire l'histoire familiale, emplie de drame et de musique, les rapports aux frontières de la folie entre ce père tyrannique et son frère, violoniste de génie... Opus 77 est un roman phénoménal, Alexis Ragougneau un grand écrivain, un fantastique conteur, et, sans aucun doute, un mélomane averti pour avoir aussi bien su rendre, par la virtuosité de son écriture, l'impalpable magie des notes comme les souffrances et jouissances des musiciens...

SANS SILKE - Michel Layaz - Éditions Zoé - 160 p. janvier 2019
Silke, une très jeune femme, est employée par un couple d’artistes très chics et très égocentriques, uniquement préoccupés d’eux-mêmes, pour s’occuper de leur petite fille, Ludivine, qui vit écrasée, étouffée, presque effacée avec ses deux parents fous l’un de l’autre, et qui n’ont fait aucune place à leur enfant. Leur comportement avec elle est d’une cruauté probablement inconsciente, tant ces deux-là sont incapables de la moindre empathie la concernant. Silke découvre une enfant extrêmement créative, intelligente, sensible, qui déborde de vie et d’amour à donner. Toutes les deux vont s’entendre à merveille, s’attachant l’une à l’autre très profondément jusqu’au drame.
Quel roman ! Intensément court, lumineux et absolument tragique, inoubliable. 


Bonus

GRAND NATIONAL - Roland Buti - Éditions Zoé -  22 août 2019
Carlo, paysagiste jardinier, vit une phase difficile : sa femme l’a quitté, elle se sentait trop seule avec lui et il n’arriva pas à surmonter son chagrin. Avec ça, voilà que sa vieille mère, qui vit dans un Ehpad, a fui et a pris ses quartiers dans un hôtel de luxe, un peu décati, Le Grand National. Et il est absolument hors de question qu’elle en sorte. D’ailleurs, tous comptes faits, c’est une solution plutôt avantageuse pour Carlo. Il trouve une oreille attentive et amicale en la personne d’Agon, son employé, refugié politique kosovar, qui lui révèle les splendeurs insoupçonnées de son jardin ouvrier et des boulettes de cannabis apaisantes dont sa mère devient friande. Quels secrets sa mère cache-t-elle ? Quel lien a-t-elle eu avec cet hôtel ? Et qui sont les hommes qui sont venus, une nuit, casser la figure d’Agon ? Même les personnes les plus intimes sont, finalement, des étrangers, et Carlo va découvrir la face cachée de ceux qu’il aime. Très beau roman, drôle, doux et tendre.

JOUR COUCHÉ - Emilio Sciarrino - Éditions Le Rouergue - collection  La brune au Rouergue  256 p. mars 2019
Marco vient de terminer sa thèse et espère bien, fort de ses diplômes et de son expérience en tant que chargé de cours, par exemple, obtenir un poste dans une université française. Mais voilà, rien en se passe comme il l’espérait ! Son pécule fond comme neige au soleil, tout comme ses espoirs et il finit par accepter tout ce qui se présente, y compris répétiteur d’un enfant horriblement mal élevé dont la mère pense que l’argent est la solution à tous ses problèmes.
Parallèlement, il vit une histoire d’amour un peu compliquée avec Marie qui l’emmène à la manifestation Jour couché, variante horizontale et diurne de Nuit debout, évidemment.
Son colocataire, qui semble ne rien faire d’autre que fumer des pétards et jouer au poker en ligne – et dont les parents sont très riches, ce qui le dispense d’avoir à rechercher un travail, contrairement à Marco – écrit un livre, comme ça, sans même s’être donné beaucoup de mal, qui obtient un succès fulgurant…
Satiriste amusé de la France des Lettres et des Arts, Emilio Sciarrino observe avec humour notre société dont Marco, gentil naïf, essaie de comprendre les codes étranges et déroutants.

LE PETIT PARADIS - Joyce Carol Oates – Éditions Philippe Rey
Traduit de l'anglais (États-Unis) par Christine Auché : Adriane Strohl, une adolescente imprudente et idéaliste, vit dans un futur proche : une Amérique totalitaire en 2039 contrôlée à l’excès par la « Véritable Démocratie », où il est interdit à quiconque de sortir de la moyenne. Alors qu’elle est nommée major de sa promotion de terminale, elle commet l’erreur de vouloir briller dans son discours de fin d’études, et se voit condamnée à être télétransportée dans une bourgade rurale d’Amérique du Nord appelée Wainscotia pour y effectuer ses études supérieures… quatre-vingts ans plus tôt. Forcée d’adopter une nouvelle identité et constamment sous surveillance, Adriane – alias Mary Ellen Enright – découvre avec stupeur l’Amérique surannée de 1959... Un magnifique roman, histoire d'un premier amour au sein d'un dystopie effrayante, s'attachant aux éléments constitutifs de l'être humain, sa mémoire et ses espérances...


Les précedents Top 10


photo : Visual Hunt

Bilan 2019 : Les 20 articles les plus lus ! Top 10 : Les ROMANS NOIRS pour Noël 2019 Top 10 : Les THRILLERS pour Noël 2019