Quatre Sans Quatre

Chroniques Des Polars et des Notes Fiction Top 10 Recherche

Chronique Livre :
BLUE NOTE POUR HÉROÏNE BRUNE de Thiébault de Saint-Amand

Chronique Livre : BLUE NOTE POUR HÉROÏNE BRUNE de Thiébault de Saint-Amand sur Quatre Sans Quatre

illustration : Au salon de la rue des Moulins (détail) - Henry de Toulouse-Lautrec - 1894 (Wikipédia)


Le pitch

Fredo, maquereau de profession, propriétaire de maison, vient de passer l'arme à gauche et il serait vraiment étonnant que la camarde ait fait le boulot sans un coup de main. Ce gars-là n'était pas du genre à décaniller sans préavis. Il laisse sa veuve, la coquine Nadège, en deuil léger, son bras droit Angelo, qui s'occupe particulièrement de Nadège depuis un bon moment, et sa mère, redoutable, à la tête de son affaire. Surtout sa mère d'ailleurs qui ne compte pas laisser les tourtereaux incapables dilapider l'oeuvre d'une vie.

Phil Mazelot, agent secret, plus ou moins policier, va fouiner dans le linge sale de tous ces intrigants, il soupçonne le coup fourré et doit en savoir davantage. Dans le Paris des années vingt, il trainera de surprises en bordels, de restaurants chics en rendez-vous secrets. L'enquête le fera voyager jusqu'à Aix et Marseille sur la piste d'un étonnant trafic d'objets surprenants et réjouissants contenant de quoi satisfaire également d'autres plaisirs interdits.

Mazelot est un poète, il rêve de devenir parolier pour les vedettes de la chanson, toujours prêt à aider les jeunes filles en détresse pour peu qu'elles soient dévergondées, il va tout tenter pour comprendre les ultimes énigmatiques paroles de Fredo.


L'extrait

« J'arrive à l'heure du facteur qui a le teint aussi rouge que la lanterne du boxon. Il fouette tellement du goulot qu'il doit édenter les timbres rien qu'en tirant la langue. Il sort tout un paquet de babillardes et tente de lire les adresses. Il étire les bras au maximum. En reluquant ses efforts pénibles, je me dis que le vélo doit connaître les loges par cœur. Encore un homme de lettres qui ne doit pas souvent écrire.

La porte s'ouvre, il tend le courrier à celui qui doit être le nouveau sacristain, le bel Angelo Palotte. L'homme de l'ombre, l'ami sincère, la dernière main du mourant ou sa première gâchette, ça dépend de la dotation funèbre de l'éplorée à venir. Tout le monde le sait, Angelo est très proche de Nadège Veaupessiot, la belle marquise. Comme toujours, le principal intéressé, le plus heureux des trois, remerciait l'autre, la larme à l'oeil, de le voir lui charger autant de bois sur le front pour l'hiver. »


L'avis de Quatre Sans Quatre

Un vrai aquarium ce polar ! Entre les maquereaux, les morues, les requins, les gueules de raie, les crabes du panier et le menu fretin, il y a de quoi repeupler le plateau continental. Phil est sous couverture, il joue au dur, à l'apache, au vrai de vrai, fornique dès que l'occasion se présente, imite les affranchis mais c'est un vrai poète, fou amoureux de son épouse qu'il doit, à son grand dam, délaisser. Il parle l'argot, le verlan, fréquente les flics et les truands, son but est ailleurs, servir la France et tenter de prévoir les mouvements des boches vaincus en 18 mais qui préparent la belle pour dans moins de pas longtemps.

Joyeusement égrillard, paillard même, ce roman est le guide drôle et savoureux d'une époque, de mœurs et d'un monde disparu depuis belle lurette. Un temps où la langue était l'homme, son appartenance, sa carte de visite. Les filles, malignes, faisaient dans la dentelle - fallait pas la ramener non plus - mais parvenaient à tirer leur épingle du jeu en usant de leur cerveau, les hommes s'arsouillaient, jouaient de l'eustache abaissant sérieusement leur espérance de vie.

Le vrai Phil apparaît peu à peu, en filigrane, son aspiration à rimer, sa vraie nature. Il change de langage quand il redevient l'officier de renseignement qui s'adresse à son supérieur. Parfois un peu lourd en début de lecture, on prend peu à peu l'habitude des arabesques de vocabulaire, on se fond dans le paysage.

Jubilatoire, intéressant, Blue Note pour Héroïne Brune est un bon moment de lecture qui inaugure les aventures de Phil Mazelot. Manque plus qu'à découvrir la suite pour voir si l'essai est transformé.


Notice bio

Thiébault de Saint-Amand est un auteur français, provincial, du terroir, très présent sur les réseaux sociaux. Auteurs de huit romans dont Les Dessous (en dentelles) de l'Élysée (La Bourdonnaye) ou Hospice and Love (Hugo Roman). Blue note pour héroïne brune est la première aventure de Phil Mazelot (Éditions du 38)


La musique du livre

Avec un titre pareil et les ambitions de Phil Mazelot à devenir paroliers, il y a évidemment pléthore de chansons et de musiques à découvrir au cours du récit. Pour les paresseux, une liste des morceaux cités est disponible en fin d'ouvrage, elle n'est pas exhaustive, soyez vigilants, vous rateriez de beaux standards. Magnanime, je vais vous donner un coup de main...

Commençons l'échantillon par J'ai l'cafard, initialement interprétée par Fréhel, ici par Damia dans une version plus tardive, puis Valencia, l'originale, chantée par Emma Liebel en 1926.

Et un des titres non présents sur la playlist, Wolverine Blues de Jelly Roll Morton, l'autre, je le garde pour plus tard ;-)

BLUE NOTE POUR HÉROÏNE BRUNE – Thiébault de Saint-Amand – Éditions du 38 – 172 p. avril 2015

Chronique Livre : LA RÉPUBLIQUE DES FAIBLES de Gwenaël Bulteau Chronique Livre : UNE DÎNER CHEZ MIN de Qiu Xiaolong Chronique Livre : LA BÊTE EN CAGE de Nicolas Leclerc